Etes-vous prêts à entrer dans une communauté mystérieuse et à découvrir une dimension aussi étrange que dangereuse?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deuxième partie ~ Équipe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kôtaro Himemono
PNJ
Kôtaro Himemono


Masculin

Race : inconnue

Métier : Vice-directeur

Nombre de Messages : 6

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeLun 20 Aoû - 8:38

Deuxième partie
Équipe 2


Ah, enfin. Ils étaient tous arrivés sur l'île, ou presque. Rares avaient été les abandons et c'était parfait : tous ces gens-là allaient être confrontés à... Il avait envie d'en rire. C'était encore mieux qu'il ne l'aurait cru ! Mais pour l'instant, il les regardait juste.
Ils étaient presque tous désorientés en arrivant, ils scrutaient la plage à la recherche de quelque chose, d'un signe, qui aurait indiqué que le professeur était là. Puis, ils se dirigeaient vers un cabanon, à la lisière entre la forêt et la plage ; c'était d'ailleurs plus un toit soutenu par quatre grands piquets qu'une cabane. Là, ils voyaient une table, sur laquelle était posée une feuille de papier A4. De professeur, nulle trace, le vice-directeur y avait veillé. Là, les élèves se demandaient généralement quoi faire : ils devaient chercher le prof, non ? Et il n'était pas là. Alors, ils regardaient la feuille. Le vice-directeur savait par cœur ce qu'ils y lisaient :
    Chers élèves,
    J'ai du m'absenter, j'avais quelque chose à faire dans l'île. J'ai les consignes avec moi, je reviens.
    Le professeur responsable de l'épreuve.

Et après, c'était évident que tous allaient s'enfoncer dans l'île, à la recherche du professeur. Et les respectueux, les sages, les froussards et tous les gens qui préféreraient attendre seraient forcés de partir, tôt ou tard : le professeur ne reviendrait pas. A ça aussi, le vice-directeur avait veillé. Alors, peu à peu, tous partiraient explorer l'île, par petit groupe. Vu qu'ils seraient tous là, tous groupés, ils seraient assez intelligents pour s'allier, non ? De toute façon, c'était le seul moyen qu'ils avaient pour avoir une chance de s'en sortir face à ce qui les attendaient. En effet, dès que les élèves se seraient dispersés dans l'île... Le vice-directeur ouvrirait la porte.
Il en tremblait d'excitation : ouvrir la porte, l'une des portes menant à l'Abîme ! Lâcher sur des élèves, sur des habitants, des démons venus de l'Abîme ! Déchaîner sur eux la puissance, la force, la destruction des créatures issues de l'Abîme... Il avait hâte, terriblement hâte de voir ça. Mais il devait attendre, pour réaliser ce plan.
Attendre que la majorité des élèves soit éparpillées, puis rejoindre l'endroit de la porte, puis réaliser cette cérémonie cruciale sur laquelle il s'était temps renseigné, puis, enfin, ouvrir la porte. Lui, il allait faire ça ! Tous ses préparatifs, toutes ses recherches sur l'Abîme, tout cela avait fait en sorte qu'on lui avait confié cette tâche cruciale et qu'il allait la mener à bout. Il savait et allait ouvrir la porte.
Jamais ces élèves ne se seraient attendus à quelque chose comme ça, en guise de deuxième épreuve.
Il éclata de rire, en regardant les premiers s'enfoncer dans la forêt.

__________________________
[Bonjour,
comme d'hab, quelques informations :
- Vous devez poster les uns à la suite des autres (pas de double post).
- L'ordre pour poster est le suivant : Rubis / Akuma / Akako
Si quelqu'un ne répond pas au bout de 5 jours sans motif ou sans demande afin que son tour soit maintenu, le tour sera sauté.
Bon RP et bon event !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 22 Aoû - 21:56

Beaucoup d’étudiants et d’habitants partaient dans la forêt, ils savaient surement en quoi consistait la deuxième épreuve et elle avait déjà commencé pour eux. Rubis attendit que la plage se vide un peu plus, elle n’allait pas tenter de forcer le passage jusqu’au prof, il fallait être réaliste : jamais elle n’y serait arrivée. Elle était mal à l’aise dans ses vêtements et ses chaussures trempés. Bon, encore les vêtements ça pouvait passer et avec le soleil, ils allaient vite sécher, mais les chaussures… quelle idées d’être allé dans l’eau avec ! En même temps, elle n’avait pas trop eu le choix, c’était les chaussures trempées ou pas de chaussures du tout et elle avait eu raison de choisir la première solution, elle n’avait pas trop envie d’aller dans la forêt pieds nus… Rubis se détourna de ses pieds lorsqu’elle intercepta des bribes de conversations assez intéressantes. Apparemment, le prof avait disparu et les consignes, qu’il avait laissées sur la table, avaient été déchirées en morceaux puis jetées à l’eau, après de nombreuses bagarres. Et évidemment, personne n’étais en mesure de dire quelles étaient les consignes. Voilà, les consignes étaient perdues, elle ne saurait jamais ce qu’il fallait faire. C’était ça d’arriver dans les derniers ! Bon, au moins elle avait échappé aux bagarres. Elle s’allongea sur le sable, désespérée. D’un autre coté, c’était peut être mieux comme ça, au moins, elle avait une excuse pour rater la seconde épreuve. Elle hésitait : fallait-il rire ou pleurer ? Sans doute les deux...

Elle se releva et secoua la tête pour enlever le sable de ses cheveux. La plupart des grains de sables restèrent accroché et elle se passa la main dans les cheveux. Une fois le sable retiré, elle se demanda ce qu'elle allait faire. L'épreuve allait surement durer une éternité... Partout sur la plage, des élèves attendaient, seuls ou en groupes. C’étaient sûrement ceux qui étaient arrivés après la disparition des consignes, comme elle. Personne ne lui adressa la parole et elle n’adressa la parole à personne. Dans son dos, quelqu’un s’amusa à l’arroser. Surprise, elle n’arriva pas à se retenir de crier, ce qui attira l’attention de tout le monde. Morte de honte, elle se retourna pour voir qui avait fait ça et vit… un petit chien blanc. Nonos ! Il l’avait suivie et c’était en s’ébrouant qu’il l’avait arrosée. Elle n’en revenait pas, il avait vraiment fait toute la traversée jusqu’à l’île ? Chaque jour, il parvenait à l’étonner alors que ça faisait des années qu’ils vivaient ensembles. Et Rubis accueillit sa venue avec soulagement, le temps passerait peut-être moins lentement avec lui à ses côtés. Sauf qu’apparemment, Nonos ne comptait pas rester bien sagement sur la plage. Il courut jusqu’à la lisière de la forêt et l’attendit. Comme elle ne venait pas, il aboya et aboya encore. Les autres commençaient à s’énerver alors elle n’eut pas d’autre choix que de le suivre.

Au début, Rubis trouva la forêt calme et suivit son chien tranquillement, mais plus elle s’avançait et plus ça devenait bruyant. La forêt grouillait de monde, c’était impressionnant ! Beaucoup de personnes qu’elle croisa avaient l’air perdues, en quoi pouvait bien consister cette deuxième épreuve ?

- Pourquoi le prof est parti avec les consignes ??
s’énerva une fille qui passait à côté de Rubis.
-… Avec les consignes ? Elles n’étaient pas sur la table ? demanda celle-ci.
- Pff, mais non.

Elle s’éloigna tandis que Rubis s’arrêta, troublée. Mais alors, c’était quoi cette histoire ? Nonos la rejoignit et elle s’accroupit pour lui caresser la tête. En face d’elle, elle crut apercevoir une jeune fille albinos. Ou en tout cas qui ressemblait à une albinos. Elle secoua la tête, non, ce n’était pas réel… Ça lui rappelait un très mauvais souvenir. Mais ça ne devait être qu’une illusion du passé, puisque la fille avait disparu aussi vite qu’elle était apparue…


_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMar 28 Aoû - 21:42

Je me regardais. J'étais trempée de la tête aux pieds. Et ma rose! Partie dans l'eau. Rose fraichement cueillie et installée difficilement pour qu'elle tienne. Tant pis. Je trouverai bien une plante qui la remplacera. Un coquillage ou... Une plante dans cette luxurieuse forêt. Mais on verra plus tard la forêt. D'abord je me dirigeai vers le bateau pour récupérer mon sac. En fouillant à l'intérieur je me demandais si je n'allais pas être sanctionné pour ma manière d'avoir fait la course. D'un côté, à part les participants qui étaient proches de moi, personne ne m'a vu. Pui ceux qui se changent en poisson triche aussi d'une certaine façon. Non? Alors qu'il me semblait que tout soit intact, que rien n'était perdu, je remarquais que j'avais oublié quelque chose. Quelque chose d'essentiel.

-Mon poignard...

Dans mon empressement je l'avais laissé dans sa boite en ébène, sur mon armoire. Idiote! Je remarquais alors qu'un habitant - je ne l'ai jamais vu à l'internat, et vu son âge... - me regardais d'un air à la limite de méprisant. En réponse de son regard, je le toisais. Je ne sais si c'est à cause de ma réaction, ou à cause du bruit, mais il se dirigea vers un groupe. Celui qui était si bruyant. Je m'approchais à mon tour et vis des morceaux de feuilles par terre. Et quelques uns flottaient et se laissaient aller à la surface des eaux. Plusieurs personnes commencèrent à pester. Ils n'avaient pas eu le temps de voir la feuille. "Donc ce n'était pas une feuille quelconque?" Je demandais à une fille le contenue de la feuille. Elle non plus ne savait pas trop. Apparemment le prof serait parti en laissant les consignes ici. Mais elles ont été mise en lambeau par la bagarre. Il aurait dû les graver ses consignes, avec cette bande de barbare.

Je me mis en direction de la forêt, comme la pluprt des participant d'ailleurs. Trouvant un coin tranquille, je me changeais le plus rapidement possible. D'ici que quelqu'un arrive. Je ne suis pas seule dans cette forêt. En me remetant en route, je tombais sur une foule de participant. Tous ceux partis de la plage mais ne savant plus où aller. C'est bien malin de partir quelque part si c'est pour s'arrêter parce qu'on n'a plus la moindre idée d'où aller! Je continuais ma route tout droit et intercepta une bribe de conversation.


-… Avec les consignes ? Elles n’étaient pas sur la table ?
- Pff, mais non.

Cette phrase m'intrigua. Je m'adossa à un arbre pour y réfléchir tranquillement. Les consignes. Celles déchirée, dispercée dans l'eau? Pas sur la table. Donc il n'y avait que la note du prof. Le prof! C'est ça! Le prof avec les consignes! Ca semble si logique en fait. Si les consignes était sur la table, je n'aurais vu personne à mon arrivée sur la plage. Et toute ces personnes perdues dans la forêt ne le serait pas si les consignes étaient sur la table. Donc le prof fait sa "promenade" de la journée avec les consignes, sachant bien sûr que personne ne sait quand est-ce qu'il reviendra. Bon ben autant continuer dans la forêt, au moins je ne vais pas me consumer sur place, alors que sur la plage...

En voulant continuer ma route, je remarquais un détail qui ne m'avait pas attirer tout à l'heure. Rubis. En fait, je l'ai remarqué surtout à cause du chien. Quelle idée d'emmener un chien sur cette île! A croire qu'il est greffé à elle. Je soupirais pour finalement faire un petit détour afin de me retrouver derrière elle.


-Alors. La petite pierre est perdue?

Depuis la fête, c'est la première fois que l'on se parlait vraiment. On a dû se croiser quelque fois dans les couloirs de l'internat en allant en cours, forcemment, mais jamais plus je ne lui ai adressé la parole. Et pourtant l'envie ne m'en manquais pas. Ce jour de matsuri restera gravé dans ma tête, tant que je ne connaitrais pas son secret. Comment a-t-elle osé me défier aussi imprudemment, tout en connaissant une partie de mes capacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû - 6:03

Un frisson parcourut Rubis. La vue de l’albinos, illusion ou pas, la mettait mal à l’aise. A ses pieds, Nonos s’impatientait, il grognait et lui mordillait la jambe pour la faire avancer. Elle allait lui obéir quand une voix, derrière elle, l’arrêta :

- Alors. La petite pierre est perdue ?

Nouveau frisson. Rubis n'avait pas entendu cette voix depuis longtemps et pourtant, elle la reconnut immédiatement. Comment pourrait-elle l'oublier ? Elle se retourna, frappant le museau de Nonos au passage. Il s'éloigna en couinant, le pauvre, mais Rubis n'avait pas le temps de s'occuper de lui. Elle ne s'était pas trompée, la fille en face d'elle était bien celle à laquelle elle pensait. Toujours ces mêmes cheveux blancs, toujours cette même peau blanche et surtout, toujours ces mêmes yeux rouges. Rubis sentait son collier sur sa peau, elle se savait en sécurité, pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de trembler. Jamais elle ne pourrait oublier l'homme que l'albinos avait tué dans la forêt ni comment cette dernière avait bu le sang de sa victime, dans une cruche ! Sans parler de l'espèce de mur de sang qu'elle avait fait apparaitre et de l'odeur qu'il dégageait. Non, ça, jamais Rubis ne l'oublierait, elle en avait fait des cauchemars pendant des jours et des jours après ça...
Rubis ne comprenait pas pourquoi l'albinos était venue lui parler, peut-être voulait-elle lui faire peur ? Se moquer d'elle ? Ou alors, elle voulait reprendre là où elle s'était arrêtée lors de la fête, juste avant de la tuer ? C'était peu probable, si elle avait voulu la tuer, elle en aurait largement le temps après la fête, surtout qu’elles étaient toutes les deux à l’internat. Et même si Rubis ne se souvenait pas de l'avoir croisée à là-bas, elle avait très bien pu ne pas la remarquer, il y avait tellement de monde à l’internat ! Donc, si elle ne voulait pas la tuer, elle était là pour une autre raison et cette raison avait peu de chances d’être dans l’intérêt de Rubis…

L’albinos avait appelé Rubis, "la petite pierre", ça aurait pu être mignon si ça ne sortait pas de la bouche d'une meurtrière. D'ailleurs, Rubis ne connaissait toujours pas le nom de l'autre fille et c'était énervant d'être obligée de l'appeler "l'albinos" ou "la meurtrière", même si ces surnoms lui allaient très bien.

- Pas du tout, ça va très bien, merci,
répondit Rubis d'une voix tremblante.

Elle se retourna et sans un regard en arrière, s'approcha de Nonos, recroquevillé sous en arbre. Il tremblait tellement ! Elle s'accroupit auprès de lui et essaya de le rassurer, ce n'était quand même pas son coup de pied qui l'avait mis dans cet état ?

- Allez, Nonos, calme-toi. C'est... cette fille qui te fait peur ? T'en fais pas, je ne la laisserais pas te faire de mal ! Allez, viens.

Rubis se leva, suivie de Nonos, et s'enfonça dans la forêt. Elle ne savait pas si l'albinos l'avait suivie ou pas et ne chercha pas à le savoir. Elle avança en regardant droit devant elle. Elle croisa beaucoup de personnes, certaines allaient dans la même direction, d'autres au contraire revenaient vers la plage. Soit elles avaient trouvé le prof et avaient vu les consignes, soit, au contraire, le prof n'était pas par là. Rubis s'arrêta, en proie au doute. Fallait-il continuer ou bien rebrousser chemin ? Elle avait l'impression d'être déjà allée trop loin...

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeLun 3 Sep - 0:04

- Pas du tout, ça va très bien, merci.

"Très bien", dis-t-elle tremblant de tous ces membres. Même le chien est plus sincère. Elle se retourna et alla vers lui justement. Je n'ai pas entendu ce qu'elle lui a dis, mais ça n'avait pas beaucoup d'importance. Je l'espère. Elle s'éloigna alors vers le coeur de la forêt, son chien sur ses talons. J'hésitais à la suivre. Je regardais mes poignets. Une des raisons pour laquelle je déteste les manches courtes, on voit les poignets. Mes poignets meurtris par cette obsession de voir le sang couler...

Je regardais la direction que Rubis avait pris. Je tendis la mains et fis apparaitre un petit singe. L'avantage avec ça c'est que même les bêtes sauvages me comprenne. Façon conte de fée, la princesse qui parle aux animaux de la forêt. J'ai ce même feeling avec les bestioles que je crée. Donc, ce singe parti dans la direction de Rubis - avec une souplesse fascinante - pour la retrouver. Je ne lâcherai pas l'affaire si facilement! En attendant, il faut que je récupère. Il ne fait pas encore nuit mais tant pis. Ce sera l'exception du jour. J'observais le groupe de participant à côté de moi. Les deux personnes de tout à l'heure, là. Ça devrai faire l'affaire. Immédiatement l'une s’évanouit - oui je l'avoue c'est moi. Je m'approchais d'eux.

-Il y a trop de monde ici. J'ai vu un point d'eau non-loin d'ici. Amenons la là-bas.

Je vous passe la suite? Je fus quand même perturbé par le fait de ne pas avoir mon poignard... Mais j'ai fait avec. Ou plutôt, sans. Revigorée, je me préparais à faire demi-tour quand ma créature apparue devant moi, accroché à une branche par la queue. La direction et tracée. Il se remit à se balancer de branche en branche, pendant que moi je le suivait tranquillement. On s'enfonça assez profondément dans la forêt. Je pensais d'abord qu'il me menait à une fausse piste, ce qui serait gênant. Mais au bout d'un certains temps il s'arrêta. Elle était là, seule. Ou presque... Le singe sur l'épaule, je me dirigeais vers elle.

-Temps radieux pour une promenade en forêt, non?

J'étais tout sourire. Oui, ça m'amusais de la traquer comme ça. Mais pour une fois que je traque quelqu'un sans vouloir la tuer. J'y pense... C'est la deuxième fois que je lui cours après avec pour seule raison l'amusement, et non pas le meurtre. Même si cette fois-ci s'ajoute la curiosité. Je me tournais vers mon singe et lui grattais le mentons.


-J'aime les animaux, se sont de fidèles compagnons près à tout pour aider leur maitre.

En même temps j'avais jeté un regard vers le chien. Lui avait plutôt fuit en fait. Les deux fois d'ailleurs. Elle devait me prendre pour folle. Quoiqu'il en soit, j'espère juste savoir de quoi elle est capable. Et même si elle partais à l'autre bout de l'île, je la retrouverai. C'est ma seule occasion de connaitre cette assurance... Qu'elle n'a pas eu tout à l'heure. Peut-être était-ce du bluff finalement et que je cherche une petite bête qui n'existe pas? Je me mis à douter de ses capacités pour la première fois. Il va falloir que je trouve rapidement un moyen pour la "démasquer" si je ne veux pas être déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôtaro Himemono
PNJ
Kôtaro Himemono


Masculin

Race : inconnue

Métier : Vice-directeur

Nombre de Messages : 6

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeLun 10 Sep - 9:07

Bon, ça y était. Tous étaient désormais plus ou moins dans la forêt... Des pions, bien placé sur l'échiquier. Des pions, que le joueur expert pouvait sacrifier, manipuler à sa guise. Et il était un joueur expert, prévoyant. Les élèves ne savaient même pas qu'ils auraient un examen pratique que tout son plan était en place.
La partie pouvait commencer, maintenant.
Le pentacle était tracé, la porte était prête à être ouverte. Il ne lui restait qu'à effectuer la cérémonie qui ouvrirait, au degré voulu, la porte. Cérémonie enfantine pour quelqu'un comme lui, mais qui lui avait demandé tellement d'effort... Peu de gens la connaissait. Il y avait consacré une bonne partie de sa vie, d'ailleurs. Par acquis de conscience, le vide-directeur imagina, encore une fois, toutes les éventualités possibles, une fois qu'il aurait lâché les démons sur ces élèves.
Les élèves sentiraient, bien sûr, la modification dans l’environnement. Les animaux s'enfuiraient, les plantes se modifierait peu à peu pour devenir mobiles et bouger comme des animaux,... Mais peu d'entre eux comprendraient la menace réelle. Sérieusement, combien de participants ici connaissaient l'existence de l'Abîme ? Et parmi eux, la présence d'une porte ici ? A peine une poignée. Et ils se feraient avoir, comme les autres.
Certes, les démons des pactisants sauraient immédiatement où se trouvait la porte, et son degré d'ouverture. Mais peu d'entre eux étaient suffisamment proches de leurs pactisants pour vouloir les sauver, d'autant plus que si un démon entraînait son pactisant dans l'abîme, il devenait libre. Même si ce n'était qu'une rumeur non avérée, beaucoup d'entre eux devaient la connaître, et l'occasion était très belle, le jeu en valait la chandelle.. D'ailleurs, il devrait faire gaffe aux pactisants. L'ouverture de la porte renforcerait le pouvoir du démon dans le corps du pactisé (la force de sa voix, de sa capacité à 's'imposer' à l'humain), et son but n'était pas de faire sombrer les élèves dans l'abîme pour libérer leurs démons.
Bon, pour les pactisants, ça allait. Il avait prit ses précautions il était méticuleux. Ensuite, quels élèves seraient altérés par l'Abîme et demanderaient des mesures spécifiques... Ah, oui. Les métamorphoses, qui verrait pour les plus faibles pour ceux qui ne se contrôlaient pas parfaitement, leur corps se transformer partiellement, à cause des ondes de l'Abîme. Ca allait les rendre plus vulnérables, plus gênés, plus faibles... Pauvres petits. Il ricana un peu, mais se reprit aussitôt. Dignité, dignité, l'instant était solennel.
Ensuite, bon... Les êtres très sensibles sentiraient les ondes, oui. Les vampires, les enfants de la lune, ceux au "6ème sens"... Mais bon, ils ne savaient pas comment les interpréter, si les ondes venaient de l'Abîme ou allaient vers elle, peut-être même ne comprendraient-ils rien ! Aucun d'entre eux n'avait jamais été confronté à ça : à une horde de démons, sortant de l'Abîme pour manger un élève, afin de se libérer du joug de l'Abîme.
Non, personne ici (ou presque) n'y avait fait face, et c'était pour ça qu'ils étaient des cibles idéales... pour ça qu'il allait ouvrir la porte sur eux.

Redevenu sérieux, il se livra à la cérémonie secrète, inconnue de beaucoup de gens, et sur laquelle il avait tant cherché tant fouillée pour laquelle il avait tué même. Ses buts ses projets, l'entreprise de sa vie commençait aujourd'hui. Il sourit, dans la lueur blafarde de la forêt et du pentacle. Puis, quand un flash aveugla momentanément toute l'île, signe que la porte était ouverte, il n'était plus là.
C'était partit.




[Les P.N.J.s entrent maintenant en jeu.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 12 Sep - 22:39

Il y avait de moins en moins de personnes et Rubis ne savait toujours pas quoi faire. Elle finit par arrêter quelqu’un pour lui demander si le prof était par là. Il lui répondit, entre deux grognements, quelque chose comme « T’as qu’à aller voir ! ». Apparemment, plus on s’éloignait de la plage et moins les gens étaient sympas… Au bout d’un moment, plus personne ne passa, c’était assez angoissant de se retrouver de se retrouver seule dans la forêt. Seule, à l’exception de Nonos bien sur. Nonos qui se mit à grogner, encore une fois… Rubis entendit un bruissement de feuilles derrière elle, elle jeta un coup d’œil en arrière… personne. Au moins, l’albinos ne l’avais pas suivie, mais alors pourquoi Nonos aboyait-il comme ça ? Elle voulut continuer son chemin, mais un nouveau bruit l’arrêta. Il venait d’au dessus cette fois… les arbres ! Un petit singe était agrippé à une branche d’arbre, c’est après lui que le chien aboyait. Le singe semblait la regarder, elle lui sourit et s’approcha de la branche, mais il s’échappa lorsqu’elle tendit la main vers lui, même si elle n’aurait pas pu l’atteindre, elle était top petite pour ça.

Après la fuite du singe, Rubis s’assit sous l’arbre que le petit animal avait occupé. Elle avait l’impression d’avoir marché pendant des heures, pour n’arriver à rien ! Et elle se rendait bien compte que jamais elle ne trouverait le prof. Cet examen était vraiment impossible ! Elle avait fait tellement d’efforts lors de la première épreuve, tout ça pour en arriver là : sous un arbre au milieu d’une immense forêt. Pourtant, ce n’était pas faute d’avoir essayé, mais la chance n’était vraiment pas avec elle…
Nonos s’était calmé après que le singe soit parti et il s’était couché contre Rubis, sans faire de bruit, mais il releva brusquement la tête et frissonna, quelques secondes avant que sa maitresse n’entende des bruits de pas. Rubis regarda son ennemie approcher, le singe était posé sur son épaule. Le traître, c’était lui qui l’avait conduit jusqu’ici ! La voix l’albinos retentit, brisant le silence qui régnait dans la forêt :

- Temps radieux pour une promenade en forêt, non ?

Très drôle !

- J'aime les animaux, se sont de fidèles compagnons près à tout pour aider leur maitre, continua-t-elle en grattant le menton du singe.

Rubis serra les poings, si elle avait pu massacrer ce singe, elle l'aurait fait sans hésiter. A son tour, Rubis gratta la tête de Nonos. Oui, ce chien était fidèle, c'était son compagnon de toujours, ou presque, et il avait toujours été là, mais ce n'étais qu'un petit chien et il lui arrivait, à lui aussi, d'avoir peur. Rubis ne lui en voulait absolument pas. Elle se leva et fit face à son ennemie. Tout chez cette dernière, que ce soit sa voix, la blancheur de sa peau, ou encore ces horribles yeux rouges, absolument tout dégoutait Rubis...

- Tu n'abandonneras jamais ? Tu vas me suivre pendant combien de temps encore ? Qu'est-ce que tu v... hein ?

Rubis ne comprit pas ce qui venait de se passer, elle ferma les yeux et porta une de ses mains devant. Il y avait eu une sorte de flash, comme un éclair, ou le flash de l'appareil photo, mais en bien pire. Elle regarda partout autour d'elle, mais rien n'avait changé, il n'y avait qu'elle, Nonos, l'albinos et le singe, mais alors... qu'est-ce que c'était ?

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 2 Jan - 2:19

Allez, les choses tournent plutôt bien. Le flash, les ondes qui semblent parcourir l'île... C'est évidement perturbant, mais dans un cadre comme celui-ci, je devrais super-bien m'en tirer. J'en sais autant que n'importe qui sur ce qu'il se passe, le prof, la recherche, tout ça, et si je trouve rapidement un groupe d'élèves auxquels me joindre, alors je devrais m'en sortir comme un chef.
Bon, donc il faut que je trouve des élèves. Qu'on fasse une équipe et qu'on parte retrouver ce prof, ou même simplement un indice. Il est peut-être absent pour qu'on le cherche, justement, ce serait bien le genre des profs, ça. Je sais que seul, je ne m'en sortirai pas (je ne suis pas fort à ce point, quand même), alors il va me falloir trouver quelques élèves, une équipe. Voyons... Il faudrait qu'elle soit petite. Vu le flash étrange qui vient d'apparaître, l'air encore plus surnaturel qu'ont prit les lieux, le moindre inconnu va être soupçonné de je-ne-sais quoi, et vice versa. Me joindre à une petite équipe me permettra d'être plus en sécurité que s'ils sont nombreux, et on rassure plus facilement 2 personnes que 7. Mais surtout, c'est là la clef, il faut que je me joigne à un petit groupe... Non uni. C'est évident : s'il n'y a aucune cohésion entre eux, alors je peux les manipuler, les utiliser pour atteindre mon objectif, et s'ils n'ont pas confiance en moi ils n'auront pas confiance en l'autre non plus. Donc voilà, je cherche un groupe de 2 ou 3 personnes non unies.
Je n'ai qu'à grimper dans un arbre, agile comme je suis, pour regarder autour où sont les gens. Ensuite, je rejoins le groupe adéquat, et le tour est joué ! C'est nickel. Je vais m'en sortir comme un pro, ils seront tous bleus de voir ce que j'aurai réussi à faire.
A la force des bras, je me hisse sur les plus basses branches, épaisses, et je me hisse progressivement. Plus je monte et moins les branches sont robustes, mais elles supportent encore très bien mon poids. J'entends des voix lointaines, mais je suis encore trop bas pour pouvoir d'où elles viennent et qui parle, alors je continue à monter. Quand je pense que j'ai atteint une hauteur convenable, je m’accroupis sur une branche, et je regarde autour. Bon, des arbres, le vent, des voix... D'où viennent-elle ? Je crois que je pourrais apercevoir des gens, là, alors je me relève peu à peu. Oui, oui, je vois quelque chose, je vois...

- Aaaaah !


Je m'écrase au sol, la branche sous moi a cédé. Tous mes muscles et mes os me font mal, j'ai l'impression que je viens de tomber d'un gratte ciel... Oh mon dieu, ça fait un mal de chien ! Je me relève en gémissant et grommelant (je ne répète pas les jurons), et je tente quelques pas pathétiques. Aïe aïe aïe... Evidement, je glisse sur la branche (pourquoi s'est-elle mise sous mon pied, hein ?) et je re-tombe. Mais put*in, pourquoi ?! C'est génial, voilà, maintenant j'ai mal partout, des bleus, je me suis sans doute coupé ou foulé quelque chose, j'ai de la terre partout... Arg, mais quelle plaie !
Je me fige tout d'un coup. Des bruits de pas... Des gens qui approchent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 2 Jan - 6:13

Comme j'aurais dû m'en douter, je l'irritais, oui. Je le voyais. Et je l'avoue ça m'amusais. Tant mieux d'un côté, continuons à la pousser à bout et elle me dévoilera ce que j'ai toujours voulu savoir. D'ailleurs, elle commence enfin à se dévoiler. Comme avant. Un sentiment indescriptible apparu en moi.


-Tu n'abandonneras jamais ? Tu vas me suivre pendant combien de temps encore ? Qu'est-ce que tu v... hein ?

Un arrêt soudain, provoqué par une source de lumière surgis de nul part. Une sorte d'éclair provoqué par je ne sais quel moyen mais qui inonda de lumière la forêt environnante. Peu être plus. Je fermais les yeux et même comme ça le flash arrivais à percer mes paupières close. Je me protégeais alors avec mon bras pour être totalement protégé. Ce qui ne servit à rien, car la forêt était déjà revenu à son obscurité naturelle. Lorsque j'ouvris les yeux, il me fallu un temps avant de m'adapter à l'obscurité du milieu. Milieu redevenu comme avant. Ou presque? Je sentais le singe s'agiter. Et même moi. Mon sang bouillonnait, comme s'il demandait toujours plus de victime... Toujours plus de sang.

"Plus tard... Nous rencontrerons d'autres personnes... Je ne peux pas l'attaquer tant qu'elle ne m'a rien dit..."

Mais allait-on vraiment rencontrer d'autres personnes? Jusque là je n'ai entendu ni vu personne d'autre depuis que j'étais avec Rubis. Si besoin se fait, je récupairerai de l'énergie par ma créature... Même si le sang utilisé est moins agréable à boire que le frais. Je me posais alors la question : valait-il mieux rester et continuer à la pousser à dévoiler son pouvoir - si elle en possède un -, ou valait-il mieux que je parte en ayant la sûreté de la laisser en vie pour une prochaine rencontre - s'il y en a une? Un bruit sourd se fit alors entendre un peu en retrait, suivit de quelques paroles, que je ne compris pas. Je me tournais dans cette direction. Quelques secondes après le même bruit, moins intense. Qu'est-ce qu'il se passait là-bas? Surement de quoi me calmer pendant quelques temps en tout cas... Je jetais un regard vers Rubis avant de me diriger dans la direction d'où provenait tout ce raffut.

-Je te laisse tranquille cette fois-ci, toi et ton chien. Tu as bien de la chance, crois-moi.

Encore une occasion qui me passe sous le nez. Au pire je la reverrais une prochaine fois. Et cette fois-là il n'y aura pas d'étrange rayon lumineux, pour me forcer à m'éloigner d'elle!
Arrivée sur place, il y avait bien quelqu'un. Il se trouvait au sol. Je le regardait de loin lorsque je vis de quoi il s'agissait. Et bien que tout mon corps me criait de l'égorger, quelque chose me retenait. Par contre j'ignorais quoi. Et du coup je l'observais, cherchant à comprendre ce qui n'allait pas chez cet individu. Je n'ai jamais hésité jusque là. Qu'est-ce qui pouvait m'arrêter comme ça? A un moment aussi critique, alors que je trouve un homme à terre sans défense, je suis incapable de le vider de son sang! Cette fois c'est un regard noir que je lui servit. Mais je ne pus rien ajouter à ça. J'étais trop perturbée pour dire quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 2 Jan - 10:43

L’albinos semblait aussi troublée que Rubis, donc ce n’était surement pas elle qui avait fait ça. D’ailleurs, elle avait vraiment l’air très… bizarre après l’apparition et la disparition quasi-instantanées de la lumière. En fait, c’était comme si elle était affamée ou assoiffée et qu’elle était prête à se jeter sur la première nourriture ou boisson qu’elle trouverait. Elle faisait encore plus peur à Rubis qu’avant. Elle avait l’air en pleine réflexion et Rubis ne comptait pas la déranger, au contraire, elle comptait en profiter pour s’éclipser. La petite pierre, comme l’avait appelée son ennemie au début de la seconde épreuve, ne savait que trop bien de quoi cette meurtrière était capable. D’ailleurs, peut-être que les réflexions dans lesquelles elle était plongée était quelque chose comme : "Vais-je manger la petite Rubis sans défense ou alors est-ce que je continue à m’amuser un peu avec elle ? Et si je choisis la première solution, est-ce que je la mange avec la chair ou est-ce que je me contente de boire son sang ? Oh, c’est trop dur de choisir !". Oui, à tous les coups, c’était ça. Donc Rubis avait plutôt intérêt à se dépêcher de fausser compagnie à l’albinos, avant qu’elle ne se décide sur la façon de la manger. Rubis fit quelques pas en arrière tout en regardant l’albinos, mais celle-ci ne se rendit compte de rien. Plus que quelques pas et elle pourrait se cacher derrière un arbre avant de se mettre à courir comme une folle pour échapper à son ennemie, en espérant que cette fois, aucun mur de sang ne viendrait se mettre sur son chemin.
Mais elle n’en eut pas le temps, elle entendit un bruit à quelques mètres d’elle, mais l’origine de ce bruit, qui se renouvela mais en beaucoup moins fort, elle l’avait entendu seulement grâce au silence qui régnait dans la forêt, était cachée par les arbres. Ce bruit avait aussi attiré l’attention de l’albinos, qui du coup, n’était plus en train de se demander quelle était la meilleure façon de manger Rubis.

- Je te laisse tranquille cette fois-ci, toi et ton chien. Tu as bien de la chance, crois-moi,
dit-elle après avoir jeté un dernier regard à Rubis.

Puis elle se dirigea vers l’origine du bruit. "Tu as bien de la chance", en effet, Rubis avait beaucoup de chance d’être enfin débarrassée de son ennemie, elle aurait pu en profiter pour partir et continuer tranquillement la recherche du prof, sauf que ce bruit l’avait intrigué et elle avait envie de savoir d’où il provenait. Elle ne savait pas comment trouver la source de la lumière, mais elle pouvait trouver celle du bruit, et elle n’allait pas s’en empêcher parce que l’albinos y allait aussi ! Elle la suivit en essayant de ne pas se faire remarquer, et surtout en essayant d’empêcher Nonos d’aboyer, mais de toute façon l’albinos avait l’air de ne rien voir ni entendre derrière elle. Elle s’arrêta soudain et Rubis compris pourquoi : un homme ou un garçon, enfin un lycéen ou étudiant était par terre, il était sans doute tombé, ce qui expliquait le bruit. Ce que Rubis ne compris pas, c’est qu’il aurait eu le temps de se relever avant qu’elles ne le trouvent, mais pourtant il ne l’avait pas fait. Enfin, ça c’était sans importance, par rapport à ce que Rubis voyait sur le visage de l’albinos. Cette dernière avait encore plus l’air qu’avant d’être affamée, mais ce n’était plus de Rubis qu’elle avait envie de se nourrir, mais plutôt de ce lycéen. On aurait dit qu’elle était prête à se jeter sur lui et à le vider de son sang, qu’elle verserait dans un bol avant de le boire. C’était à peu près ce qu’elle avait fait la dernière fois, alors pourquoi ne pas recommencer ? Mais Rubis ne la laisserait pas faire cette fois !

- Ne le touche pas ! cria-t-elle en la poussant de toutes ses forces pour la faire tomber.

Puis Rubis courut vers le lycéen et s’accroupit à côté de lui pour voir comment il allait et l’aider à se relever. Il n’était visiblement pas blessé.

- Ça va ? lui demanda-t-elle quand même. Fais attention à cette fille, elle est… dangereuse, ajouta-elle en chuchotant.

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeJeu 3 Jan - 7:08

Je ne me serais pas attendu à tant de réactions, mais ma chute avait au moins eu un effet positif. J'avais vu des filles avant de tomber, et justement, le bruit sourd avait du les attirer. La plus petite, une albinos étrange avec un air de psychopathe, très fine, l'air d'un enfant, venait vers moi. Pour être plus exact, elle s'était avancée vers moi d'un pas décidé, résolu, mais s'était figée à quelques mètres. On a échangé un regard d'une intensité assez perturbante (pour elle au moins) : je voyais dans ses yeux une force, une volonté de me tuer impressionnante, comme si elle avait toujours voulu et pu tuer, et qu'il n'y avait pas de raison que ce soit différent. Or c'était le cas, je dégageai quelque chose qui la maintenait à l'écart, qui l'effrayait. Cela devait d'autant plus la faire paniquer qu'elle n'en avait visiblement pas l'habitude. Quelqu'un d'autre aurait été surtout intrigué, alors qu'elle avait visiblement peur. Enfin, j’interprétais son attitude comme ça.
Quand je sens une présence, quelqu'un venir, ma faculté s'active d'elle-même, et du danger que je suis je deviens alors un risque mortel. Elle ne pouvait pas comprendre le processus qui s'était enclenché dans mon corps, mais cela renforçait la menace que je représentais, et cela aurait terrorisé n'importe qui d'un peu réceptif à la force physique et à la mort. Tout du moins, c'était ce que je me flattais à penser. Égoïste, prétentieux, moi ? Non, juste parfaitement confiant.
En tous cas, c'était parfait : déjà une moitié d'équipe... Mais je l'avais vu avec une autre fille.

- Ne le touche pas !


Justement, elle sortit de je-ne-sais-où, poussa violemment l'albinos, qui tomba par terre. Elle devait être extrêmement étonnée, pour se laisser ainsi chuter à cause de quelqu'un de physiquement normal. La fille étrange et moi on jouait dans la même catégorie, dans celle des prédateurs, mais celle qui venait d'arriver... Absolument pas. Elle était petite aussi, plutôt fine, brune avec des cheveux assez courts (plus que ceux de l'autre), et elle avait l'air d'une humaine ordinaire. Elle s'accroupit à côté de moi pour m'aider à me relever, l'air inquiète, et me chuchota :

- Ça va ? Fais attention à cette fille, elle est… dangereuse.


Étrangement, elle me fit instantanément une bonne impression. Vous en connaissez beaucoup, vous, des gens qui semblent aussi sincèrement inquiet ? Et qui plus est, inquiet pour un inconnu ? Moi, aucun. C'était peut-être courant, je ne sais pas, mais cela me fit étrangement plaisir. Même si je sentais clairement que la jeune fille aux cheveux blanc était dangereuse, c'était sympa de sa part de me prévenir, et cela me prouvait en plus qu'elles ne s'entendaient pas.
J'avais mon équipe.
Pour avoir l'air vulnérable aux yeux de la brune, et aussi parce que j'aimais bien cette sensation d'être aidé, je la laissais me mettre debout.

- Je vais bien, merci. Je voulais repérer les alentours du haut d'un arbre, et la branche a cassé...
, fis-je en rigolant doucement pour avoir l'air aimable et gêné. Je suis Akuma, enchanté. J'étais parti chercher le prof parce que bon, c'était pas en restant sur place que les choses allaient évoluer... Mais pour l'instant, j'ai fait chou blanc ! Et vous ?

Je regardais surtout la brune, parce qu'elle pourrait me faire confiance, alors que l'albinos chasserait difficilement cet air un peu perturbé par ma présence. Mais je ne voulais pas non plus me retrouver seule avec la brune, tout serait plus pratique si on était trois, alors je lui lançais un regard plus doux. Doucement, j'avais laissé mon corps redevenir celui d'un humain sans pouvoirs, et j’espérais qu'elle sentirait moins la menace que j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 4 Jan - 1:11

Des paroles "Ne le touche pas !" . Je connais cette voix. D'où vient-elle? Un coup me bouscula sur le côté et je fini au sol. Ce n'est qu'à ce moment que je sortis réellement de ma transe. Cette voix c'était Rubis. C'est elle qui m'a poussé? Surement, qui d'autres. Mais que fait-elle ici?! Elle ne peut pas se mêler de ses affaires elle! Elle se plaint que je la suit tout le temps... Mais quand je m'en vais elle va dans le même direction que moi! C'est quoi cette fille elle est suicidaire ou quoi?! Je me relevais doucement tandis qu'elle soutenais ce... ce... Et lui murmurait quelque chose. Probablement me concernant, sinon elle aurait pu se prononcer à voix haute. C'est malin, maintenant ma robe est pleine de poussière... Je me mis à l'épousseter tandis que l'autre pris pour la première fois la parole.

- Je vais bien, merci. Je voulais repérer les alentours du haut d'un arbre, et la branche a cassé...

Je me tournais vers eux. Ça on l'aura remarqué qu'il était tombé d'un arbre. Déjà avec le bruit qu'il avait fait, puis avec toute les branches et feuilles qui trainaient autour de lui.

- Et sur lui..., me murmurai-je.

Personnellement, si je m'étais retrouvé dans sa position il y a quelques minutes de cela, si quelqu'un été arrivé je me serai de suite remise de façon présentable. Même si nous sommes dans une forêt, c'esst la moindre des manières. Selon moi.

- Je suis Akuma, enchanté. J'étais parti chercher le prof parce que bon, c'était pas en restant sur place que les choses allaient évoluer... Mais pour l'instant, j'ai fait chou blanc ! Et vous ?

Akuma... Démon... Oui je trouve que ça correspond assez bien. Il joue avec moi... Tout à l'heure j'avais l'impression que si je l'attaquais c'est moi qui allais y passer. Mais maintenant il semble aussi doux qu'un agneaux. S'il se rend compte que j'arrête son système sanguin, ne serai-ce que petit à petit... Qu'est-ce qui ce passera? Après tout, il ignore de quoi je suis capable. Comme j'ignore de quoi il est capable lui aussi! Il faut que je respire un bon coup et que j'arrête de penser à ça pour le moment.
Bon. Chercher le prof? Ah! Il plaisante ou quoi. Comme si on avait la moindre chance de trouver le professeur sur cette île!


- A moins d''avoir des dons de voyance ou si l'un de nous sais voler - ce qui ne semble pas être ton cas -, si l'un de nous trouve un professeur c'est qu'il a beaucoup de chance.

J'en eu le sourire aux lèvres. Je m'imagine bien la tête qu'il a dû faire lorsque la branche s'est brisée. Enfin, faut bien dire la vérité. Cette forêt est immense! Je suis sûre que pour le moment, personne - ou pratiquement personne - n'a trouvé de professeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeSam 5 Jan - 6:45

Bon, Rubis savait quoi faire, si l'albinos l'attaquait, son rubis la protègerait, mais si elle attaquait le lycéen, elle se jetterait devant lui pour que le collier repousse l'albinos. Enfin, ça, ça marcherait seulement si Rubis arrivait à être plus rapide que l'autre fille mais il fallait aussi que le rubis fonctionne exactement comme elle le prévoyait... Pas facile tout ça !
En attendant, Rubis aida l'inconnu à se remettre debout et il prit enfin la parole :

- Je vais bien, merci. Je voulais repérer les alentours du haut d'un arbre, et la branche a cassé...

Ah, ça expliquait le premier bruit qu'elles avaient entendu ! Mais c'était dommage que la branche se soit cassée, il aurait peut-être pu voir le prof, si il ne l'avait pas déjà trouvé. Ça aurait été un gros avantage.

- Je suis Akuma, enchanté, continua-t-il. J'étais parti chercher le prof parce que bon, c'était pas en restant sur place que les choses allaient évoluer... Mais pour l'instant, j'ai fait chou blanc ! Et vous ?

Akuma, ça voulait dire démon, mais ça ne lui correspondait pas. Pour Rubis, c'était l'albinos qui aurait dû s'appeler Akuma, pas ce lycéen qui avait l'air tout à fait sympathique. D'ailleurs, celui-ci regardait Rubis en parlant, il la regardait avec des yeux... noirs ! Quel bonheur de voir des yeux noirs et non rouges ! Depuis la matsuri, les yeux rouges étaient synonymes de cauchemar pour Rubis, alors les yeux noirs d'Akuma étaient bienvenus dans cette foret. Donc lui non plus n'avait pas trouvé le prof finalement, mais ce n'était pas étonnant, cette île était trop grande pour tomber sur lui par hasard...

- A moins d''avoir des dons de voyance,
intervint l'albinos, ou si l'un de nous sais voler - ce qui ne semble pas être ton cas -, si l'un de nous trouve un professeur c'est qu'il a beaucoup de chance.

Toujours aussi sympa celle-là... Elle ne pouvait pas se montrer agréable juste deux minutes ? Bon, en même temps, Rubis venait de la pousser par terre et... tiens, ce n'était pas un petit trou qu'elle voyait dans sa robe ? Si l'albinos ne l'avait pas encore remarqué, il valait peut-être mieux ne rien dire. Mais elle n'avait pas tord dans ce qu'elle disait, et Rubis ne savait pas pour les deux autres, mais en tout cas elle, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était très chanceuse. En fait, jamais elle ne trouverait ce prof, quoi qu’elle fasse. Et dire qu’il avait les consignes de la deuxième épreuve avec lui… De toute façon, elle devait bien se douter depuis le début qu’en plus d’avoir lamentablement raté la première épreuve, elle n’aurait aucune chance de réussir la seconde. Elle n’aurait même aucune chance de la commencer !

- Je ne l’ai pas vu non plus…, répondit-elle. Ah, au fait, je m’appelle Rubis. T’es à l’internat toi aussi ? Je ne t’ai jamais vu là-bas.

Ce n’était pas étonnant, elle ne rencontrait presque personne à l’internat. C’était sans doute mieux, parce que rencontrer d’autres personnes comme l’albinos… non merci ! D’ailleurs, Rubis avait décidé de complètement ignorer cette fille maintenant qu’elles n’étaient plus que toute les deux. Par contre, elle avait plein de questions à poser à Akuma et sans lui laisser le temps de répondre à sa dernière question, elle demanda :

- Et cette lumière, tu sais ce que c’était ? Tiens… où est mon chien ? Nonos, vient ici !

Elle ne l’avait pas remarqué, mais Nonos avait disparu et s’était caché derrière un arbre. Il obéit quand même à sa maitresse quand elle l’appela, et, tout tremblant, il se recroquevilla aux pieds de Rubis. Il se mit à grogner et sa tête allait de l’albinos à Akuma, comme si il les considérait tous les deux comme un danger. L’albinos, c’était normal, mais Akuma, Rubis ne voyait pas pourquoi. Il avait pourtant l’air gentil ce garçon…

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11


Dernière édition par Rubis Arria le Dim 10 Fév - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeJeu 17 Jan - 7:13

Avec un sourire carrément moqueur,l'albinos dit :

- A moins d''avoir des dons de voyance ou si l'un de nous sais voler - ce qui ne semble pas être ton cas -, si l'un de nous trouve un professeur c'est qu'il a beaucoup de chance.


Evidement, j'avais l'air crétin avec ma technique de monter sur un arbre pour voir quelque chose. Et, évidement, elle ne pouvait pas laisser passer une occasion de se moquer de moi, pas vrai ? Mais j'avais bel et bien vu quelque chose, avant ce flash ! Je pouvais leur être utile, et je ne voulais pas qu'elles partent comme ça, alors, piqué au vif, je m'apprêtais à rétorquer quelque chose quand l'autre, la brune, parla. Elle avait regardé l'albinos avant, et elle ne l'aimait clairement pas non plus. Elle avait remarqué, comme moi, un petit trou sur la robe de celle qu'elle avait tout juste poussé, et j'étais presque sûr qu'elle avait sourit de fierté.

- Je ne l’ai pas vu non plus…, dit-elle. Ah, au fait, je m’appelle Rubis. T’es à l’internat toi aussi ? Je ne t’ai jamais vu là-bas.

Sans me laisser le temps de répondre, et en ignorant complétement l'autre fille, Rubis enchaîna. Elle me faisait vraiment une bonne impression cette fille, aussi dynamique. Et puis, elle avait oser pousser l'albinos (violement, vu que sa robe en était trouée) alors que, franchement, je ne voyais pas comment elle aurait pu lui tenir tête ne serait-ce qu'une seconde.

- Et cette lumière, tu sais ce que c’était ? Tiens… où est mon chien ? Nonos, vient ici !

- Un chien ? Tu es venue jusqu'ici à la nage avec un chien ? Wow
, souris-je, amusé. Et pour répondre à tes questions, je ne suis pas à l'internat, mais je trouve toujours un endroit pour dormir, ça va. Ça ne fait pas très longtemps que je suis là, c'est sans doute pour ça que tu ne m'as pas vu ! Parce qu'un dieu comme moi, ça se remarque, haha ! Haha...

J’eus un petit rire penaud, en me rappelant que je venais de tomber d'une branche, quand même, donc que pour la classe, je pouvais toujours repasser. D'ailleurs, j'achevai de m'épousseter, pour enlever les dernières traces de poussières restant sur moi. Entre temps, son chien était revenu, et me fixait avec un air hargneux, en grognant, les babines retroussée. Il ne faisait pas peur, mais au niveau ambiance, déjà que l'albinos était folle de moi, si son chien s'y mettait... Les animaux ne m'ont jamais aimé, de toute façon.

- Hm, ton chien ne va pas m'aimer, je fais partie de ces gens que les animaux n'aiment pas spécialement...,
marmonnais-je, un peu mal à l'aise. D'ailleurs, je n'ai aucune idée de ce qu'était cette lueur. Et toi, heu... ?

Je regardais dans la direction de l'albinos. Après tout, elle faisait partie de cette plus-ou-moins-équipe, non ? Alors, autant la faire un peu participer. Et puis, même si le courant était loin de passer,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 6:11

- Je ne l’ai pas vu non plus…

Oh! Alors comme ça il semblerai qu'elle non plus n'ai aucune capacité de ce genre. D'un côté j'aurai dû m'en douter, sinon elle aurai déjà été en présence d'un prof quand je l'ai rencontré. S'ensuivit les présentations. Pff! Elle compte vraiment se lier d'amitié avec ça! Je ne comprends pas les gens d'aujourd'hui... Elle lui demanda si il était à l'internat. Quoi? Non, il ne peut pas être à l'internat! C'est impossible! Déjà je ne l'ai jamais vu. Ensuite... C'est tout c'est comme ça! Je me fis alors plus attentive à ce qui se dit. Elle lui demanda s'il savait ce que c'était que cette lumière. Pas besoin d'écouter sa réponse. S'il est tombé c'est à cause de la lumière! Donc je pense qu'il est tout aussi ignorant que nous sur ce sujet-là.

- Pour répondre à tes questions, je ne suis pas à l'internat, mais je trouve toujours un endroit pour dormir, ça va. Ça ne fait pas très longtemps que je suis là, c'est sans doute pour ça que tu ne m'as pas vu ! Parce qu'un dieu comme moi, ça se remarque, haha ! Haha...

Un... Dieu? Il plaisante là? Pour le coup j'en eu le sourire aux lèvres. Je crois mêmes qu'un léger rire m'a échappé. En même temps, "dieu" et "akuma", ça ne colle pas ensemble... Si on ajoute à ça "chute du haut d'un arbre". Mais il y a bien une chose qui fait qu’il remonte dans mon estime. Il n’est pas à l’internat ! Et le peu que je sors en ce moment, une fois cette épreuve terminé, je ne risque pas de le revoir de sitôt ! D’un coup un grognement se mêla aux bruits environnants. Oh ! Ce petit roqué s’est ajouté à notre joyeuse conversation ! D’ailleurs, il ne fit qu’ajouter de la convivialité à celle-ci, montrant les dents parfois de mon côté, tantôt du sien. Les bêtes sont si formidables ! Elles font preuves de tellement de perspicacité, contrairement à nous, humains. Je regardais le chien. Il n’avait pas l’air fier d’être là et semblait vouloir se trouver à l’opposé de ce lieu. Ils sont peut-être plus perspicaces, mais il semblerait qu’ils puissent être aussi plus lâches que certains de notre espèce.

-D’ailleurs, je n’ai aucune idée de ce qu’était cette lueur. Et toi, heu… ?

Pourquoi ça ne m’étonne pas qu’on vienne à me demander mon avis ? A mais oui ! Parce que tout le monde est dans le flou total donc on se raccroche à la seule personne qui n’a donné aucune info ! Hum… Être en sa présence me rend vraiment irritable.

-Akako. Et non je n’ai pas la moindre idée de ce qu’était cette lumière.

Mis à part que je me sens horriblement mal depuis qu’elle a jaillit. Je mis mes bras dans le dos et me grattais mon poignet droit avec insistance. Plus le temps avançais plus ça me démangeais. Si je ne trouve pas de quoi soigner mon mal-être, je vais les égorger l’un comme l’autre. Il faut agir, et vite.

- Bon, ce n’est pas tout, mais ce n’est pas en restant planté là qu’on va trouver quelque chose. Perso moi je pars à la chasse aux infos. C’est plus intéressant que de regarder chanter les corneilles du coin.

Enfin, on a qu’à dire ça comme ça. Parce que des corneilles, je n’en vois pas beaucoup. Des insectes, des plantes, d’accord. Mais des oiseaux… Peu importe. J’avais commencé à m’éloigner. Je donnais une forme de verre à mon singe, l’intérieur étant liquide. Buvant le contenant, je diminuais la taille du verre de façon à avoir de nouveau de quoi me nourrir. Je continuais cette opération jusqu’à ne plus rien en tirer. Le goût était horriblement amer. Je m’arrêtais alors. Après tout, j’aurais très bien pu avoir du sang de bonne qualité. Pourquoi je ne l’ai pas tué sur le coup ? Pourquoi j’hésite tant à le tuer maintenant qu’il a baissé sa garde ? Maintenant il a sympathisé avec elle et si je la tue, je suis morte ! Et elle a sympathisé avec lui, si je le tue, je ne sais même pas ce qu’il peut m’arriver ! Peut-être rien. Peut-être quelque chose que je ne peux même pas imaginé ! Je m’effondrais alors au sol, accablé de tristesse, de remord et de colère. Accablé par toutes ces questions sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeDim 3 Fév - 9:12

Akuma Sourit avant de répondre :

- Un chien ? Tu es venue jusqu'ici à la nage avec un chien ? Wow.

Ça l’amusait, mais en même temps, Rubis était bien la seule à avoir emmené un animal comme « objet ». Mais ce n’étais pas de sa faute, Nonos l’avait suivie tout seul et d’ailleurs, il n’avait même pas traversé jusqu’à cette île avec elle. Ce chien avait la capacité de toujours l’étonner, malgré le nombre d’années qu’elle avait passé en sa compagnie.

- Et pour répondre à tes questions, continua-t-il, je ne suis pas à l'internat, mais je trouve toujours un endroit pour dormir, ça va. Ça ne fait pas très longtemps que je suis là, c'est sans doute pour ça que tu ne m'as pas vu ! Parce qu'un dieu comme moi, ça se remarque, haha ! Haha...

Rubis ne put s’empêcher de rire, la meurtrière assoiffée de sang non plus. Quelle modestie ! Le pire, c’était qu’il avait l’air sérieux en disant ça. Elle n’aimait pas les personnes comme ça, qui se considéraient comme des dieux, mais Akuma lui avait fait une bonne impression dés le départ alors elle ne pouvait pas lui en vouloir. Surtout que le dieu qu’il était venait de tomber d’un arbre et d’accepter l’aide d’une fille pour se relever ! Rubis ne rencontrait presque jamais personne à l’internat, et encore moins en dehors, alors ça lui faisait plaisir d’être tombé sur lui. Surtout après avoir passé tout le début de la seconde épreuve avec son ennemie, rencontrer Akuma, qui avait l’air sympa et drôle était un changement dont elle avait vraiment besoin. Mais elle regrettait qu’il ne soit pas à l’internat, s’ils s’entendaient bien, elle aurait bien aimé le revoir après l’examen, mais ce serait plus compliqué s’il n’habitait pas là-bas…
Lorsque Nonos revint et qu’il se mit à grogner après lui et l’albinos, il n’avait plus l’air très à l’aise, alors que l’autre avait juste l’air de mépriser ce pauvre chien. Akuma se justifia en disant que les animaux ne l’aimaient pas, mais il n’aimait sans doute pas les animaux non plus. Il ne savait pas non plus ce qu’était la lumière et finit par demander l’avis, ainsi que le nom de l’autre fille. Son avis, Rubis s’en fichait complètement, mais son nom… elle serait heureuse de le connaitre, pour enfin arrêter de l’appeler l’albinos ! Enfin, si celle-ci voulait bien leur dire comment elle s’appelait, parce qu’avec son caractère, ce n’était pas sûr qu’elle le fasse… Mais à la grande surprise de Rubis, elle n’ignora pas la question. Alors elle s’appelait Akako ! Ce serait dur de l’appeler comme ça après avoir dit « l’albinos » pendant si longtemps. Quant à la lumière, elle ignorait aussi d’où elle provenait. Ça, Rubis s’en doutait, elle était avec elle lors du flash.
Akako avait l’air d’être horriblement mal, elle faisait presque peine à voir. Mais presque, car Rubis n’arrivait pas à vraiment avoir de la peine pour celle qu’elle considérait comme son ennemie.

- Bon, ce n’est pas tout, mais ce n’est pas en restant planté là qu’on va trouver quelque chose. Perso moi je pars à la chasse aux infos. C’est plus intéressant que de regarder chanter les corneilles du coin.

Oh, le doux son de sa voix était tellement merveilleux ! Et qu’est-ce que ça voulait dire ? Elle partait seule pour ne plus être avec Akuma et Rubis, ou au contraire, c’était une invitation à former une alliance. Rubis penchait plutôt pour la première solution, ça ne l’étonnerait pas de la part de cette sympathique jeune fille, qui d’ailleurs s’était remise en marche, alors elle l’ignora pour se retourner vers Akuma.

- En fait, j’allais justement te proposer de faire équipe… pour l’épreuve.

Tant pis pour Akako, si elle voulait faire son étape toute seule, et puis de toute façon, ce n’étais pas comme si Rubis avait vraiment envie de rester avec elle pour le reste de l’examen. Nonos ne grognait plus, le départ de la meurtrière l’avait sans doute calmé, voilà quelque chose de bien ! Lorsque qu’elle jeta un coup d’œil derrière elle, Rubis s’aperçut que son ennemie s’était arrêtée, est-ce qu’elle les attendait ? D’un coup, elle s’écroula sur le sol. C’était une blague ou alors… elle s’était évanouie ? Qu’est-ce qu’il fallait faire dans un cas comme ça, aller l’aider ? Mais dans le cas où un criminel s’évanouissait, est-ce qu’il fallait aussi aller l’aider ? Rubis était complètement perdue, elle se mit à faire comme Nonos un peu plus tôt : regarder Akako et Akuma à tour de rôle.

- Akuma, qu’est-ce qu’il faut faire ? finit-elle par demander d’une voix paniquée.

Finalement, prise par un élan de pitié envers cette fille qui semblait si inoffensive à ce moment-là, Rubis la rejoignit en quelques enjambées. Était-elle vraiment évanouie ou était-elle juste tombée sans arriver à se relever ? Rubis n’était pas capable de le dire. En tout cas, maintenant qu’elle était là, elle aurait dû se baisser pour voir l’état de l’autre fille, mais ça, c’était quand même trop pour elle. Alors elle se contenta de lui parler pour voir si elle allait réagir.

- Hé, qu’est-ce que tu fais ? Je croyais que tu partais à la chasse aux infos…


_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMar 19 Fév - 5:33

- Akako. Et non je n’ai pas la moindre idée de ce qu’était cette lumière, répondit l'albinos.

Elle avait l'air perturbée. Non pas que j'ai pu la prendre pour quelqu'un de normal et sain, ah ça non ! Mais elle avait l'air réellement mal, elle se grattait discrètement le poignet dans son dos, mais même de là où j'étais je sentais la fureur dans son geste. Elle voulait se faire saigner ou quoi ? Remarque, ça pouvait... Rien. Autant qu'elle reste indemne. Elle se mutilera avec mon accord, et même ma bonne volonté, mais pas maintenant. Là, je voulais qu'on fasse une équipe efficace, et ses démangeaisons passaient loin derrière. Bien loin derrière.

- Bon, ce n’est pas tout, mais ce n’est pas en restant planté là qu’on va trouver quelque chose. Perso moi je pars à la chasse aux infos. C’est plus intéressant que de regarder chanter les corneilles du coin.


Mmm, son petit côté furieux est assez amusant. J'ai du lui faire une forte impression, pour qu'elle préfère partir que rester avec nous. Et puis, sa mauvaise foi aussi est admirable : quoi ? Elle, pourtant une 'dominante' et habituée à ça, ne sait plus comment tourner une pique acerbe ? Elle doit vraiment être mal, me marrais-je intérieurement. Je ne l'aimais pas, et j'aimais dominer, c'est peut-être pour ça que je pouvais penser ainsi, avec aussi peu de respect ou de compassion.
Non, non ce n'était pas ça. J'étais un 'dominant' moi aussi, je n'avais jamais été confronté à de vraie résistance. Mais voilà qu'elle tombait sur moi, et quelle résistance ! Je l'avais impressionnée, j'étais un obstacle. Et, contrairement à elle, le flash ne me perturbait pas. C'était sans doute bancal, incomplet et peut-être faux, mais j'interprétais comme ça son départ. En même temps, moi, il me fallait une équipe de 3. Il me fallait Akako.

- En fait, j’allais justement te proposer de faire équipe… pour l’épreuve,
me proposa alors Rubis.

Ca, c'était impeccable. En plus, j'étais ravi qu'elle me le propose d'elle-même. Elle devait sans doute trouver le départ de l'albinos bizarre mais... Ah, non, elle m'avait dit la trouver dangereuse. Elle devait être soulagée, alors, qu'on se retrouve tous les deux... Mais pas moi ! Je la trouvais plutôt sympa, en plus, Rubis. Il fallait qu'Akako revienne, il le fallait, mais c'était d'autant plus délicat si la jeune fille au chien voulait qu'elle parte. Un peu dépité et confus, je regardai à nouveau du côté de l'albinos. Elle s'était arrêtée, au milieu du chemin. Etrange. Subitement, elle s'effondra. J'étais completement désemparé, mais malgré ma stupeur les rouages de mon cerveau fonctionnaient à toute vitesse : c'était l'occasion rêvée. Rubis, paniquée, ne savait pas quoi faire, et ses regards allaient d'Akako à moi, de moi à Akako, en quête d'une solution.

- Akuma, qu’est-ce qu’il faut faire ?
demanda-t-elle enfin.

J'étais fin prêt, désormais je ne pouvais plus échouer, mon plan était parfait. Les circonstances étaient en ma faveur, c'était pour ça, et justement elles avaient toutes les raisons de l'être. Elle sembla finalement se décider, et marcha d'un pas résolu vers la jeune fille, recroquevillée sur le sol. Elle ne semblait pas pour autant vraiment prise de pitié (il ne fallait pas pousser, quand même), et à son niveau. Sans se pencher, ne serait-ce qu'un peu, elle lui demanda :

- Hé, qu’est-ce que tu fais ? Je croyais que tu partais à la chasse aux infos…


J'en aurais presque rit. C'était en effet assez comique, et probablement assez représentatif de leurs rapports ! Avec ma vision de tout voir en dominants/dominés, c'était assez facile à interpreter : enfin en position de supériorité, elle ne savait absolument pas comment agir. J'étais presque sûr qu'elle la préférait méchante et en forme qu'ainsi, vulnérable. Dans cette situation là, Rubis était completement déstabilisée, Akako aussi... C'était parfait. Bon, là, j'ai l'air d'un méchant sadique, mais c'est que la situation m'arrange. J'aurai évidement préféré m'en sortir sans que l'albinos ne risque la mort ou un truc du genre maintenant. Je rejoignis Rubis et m'accroupis à côté d'Akako, guettant sur son regard un signe, un indice de ce qu'elle avait.

- Eh, Akako ? Akako ? Si tu es en état de nous entendre, fais signe !
dis-je avec une tentative de sourire, comme Rubis, comme si je m'inquiétais sans savoir comment le prendre.

C'était d'ailleurs un peu le cas. Je savais où j'allais en venir, et pas comment, et si son état était grave, ce serait un problème pour la réussite de l'épreuve et de mon plan. Mince, mince, j'espère que c'est rien de grave. Je regardai Rubis d'un air désemparé, en attendant d'elle une autre réaction, une autre piste à suivre pour savoir quoi faire, puis Akako, puis Nonos, qui était revenu à nos côtés et montrait des dents. Puisque personne ne prenait l'initiative, alors c'était à moi de faire quelque chose pour elle, je suppose.

- Je veux avec plaisir qu'on fasse équipe, Rubis, ce sera beaucoup plus sympa que de le faire tout seul, dis-je avec un sourire sincère. Par contre, faudrait qu'on fasse quelque chose pour elle, là, non ? Je veux dire, elle a vraiment l'air mal. Euh, faire quelque chose...


Et je restais avec le même problème : que faire pour Akako ? Qu'avait-elle ? O.K., elle était perturbée, mais de là à s'effondrer, quand même....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 8 Mar - 4:48

Je m'étais à peine effondré que dans la minute qui suivait, Rubis se trouvait près de moi à me hurler dans les oreilles.

-Hé, qu'est-ce que tu fais? Je croyais que tu partais à la chasse aux infos...

Je croyais moi aussi idiote... Mais je suis à deux doigts de tomber dans les vapes là, donc j'ai juste besoin de réfléchir. Deux minutes... Ou pas. Ce démon était maintenant là lui aussi. Pff! Je ne me suis jamais sentis aussi faible, aussi humiliée de toute ma vie.

-Hé, Akako? Akako? Si tu es en état de nous entendre, fais signe!

Faire signe hein... Tout ce que je fis c'est relever à peine la tête vers lui, lui jetant un regard empli de toute la haine que mon corps contenait jusque-là. Je posais une main au sol, tentant de me lever, en vain. Et ces deux-là qui m'encerclait, se posait des questions sur mon état, comme des scientifique qui découvre une nouvelle espèce. Ou plutôt, une nouvelle maladie... Oui, maladie est le mot le plus juste pour mon cas. Je baissais la tête, m'adossa à l'arbre et attrapa mon poigné. Il avait de moins en moins de temps de cicatriser. J'en entendis un dire "Faire quelque chose", "Vraiment l'air mal". Qui? Je ne sais pas. Je n'écoutais plus vraiment. Le problème que j'ai énoncé tout à l'heure se pose toujours, même s'ils semblent moins sur leur garde. Mais je me demande si...
Je m'agenouillais et attrapais un poignard dans mon sac. Ce poignard hérité de mon père... Je n'aurais jamais imaginé qu'il me servirait à ça en arrivant sur l'île. Aussi je refis ce geste, qui à présent était une habitude. D'un coup sec, mon poigné se trouva à nouveau entaillé. Avant que le sang ne goutte trop je me précipitai dessus.

"Bon Dieu c'est horrible!"

On m'a toujours dit que boire son propre sang était très mauvais. Et bien je le confirme! Je crois que mon problème c'est juste que maintenant il faudra que je me taille les veines 5 fois par jours au lieu de 3... Je ne pensais pas que ça allait empirer aussi vite… J'attrapais un morceau de tissu - qui se trouvait également dans mon sac - afin d'arrêter l'hémorragie. Evidemment que du sang coulait à côté. Je n'arrivais pas à tout arrêter rien qu'en "buvant" mon sang. Tiens! Autre différence avec les vampires. Je peux boire mon propre sang! Bien que je n'en voie pas vraiment l'intérêt... Je me fis un bandage rapidement et le tissu - bleu lagon d'origine, pris à une ancienne robe - se retrouva en quelques minutes d'une magnifique couleur rouge... sang.
Ça allait un peu mieux. Enfin, à peine. Après tout je venais de m’entailler les veines. Mais c'est déjà ça. Maintenant j'ai plus qu'à retrouver quelqu'un qui ce serait perdu dans cette forêt, histoire que je retrouve tout ce sang perdu. Pourquoi ici? Pourquoi maintenant?! Peu importe. En m'agrippant au tronc de l'arbre je me relevais. J'en avais assez de rester assise au milieu de ces deux incapables. Mais quand même, il ne faut pas exagérer non plus. Je restais en appuie sur le tronc - sinon je sentais que mes jambes n'allaient pas me supporter bien longtemps - et regardais au loin. Oui, il faut que je bouge, trouver quelqu'un ou quelque chose pour me régénérer totalement. Cependant. Je n'ai pas la force de marcher. Et le prochain arbre est trop loin. Et si je fais d'arbre en arbre je ne suis pas rendue...

-Pfff... Quelle galère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 15 Mar - 23:13

Akuma s’approcha finalement, mais contrairement à Rubis, il n’hésita pas à s’accroupir afin de voir l’état dans lequel se trouvait Akako. Il lui demanda de faire un signe si elle les entendait. Elle ne fit pas vraiment un signe, mais elle releva un tout petit peu la tête. Elle avait l’air énervée par les deux autres. Rubis s’énerva à son tour, elle avait fait l’effort de s’inquiéter pour son ennemie et c’était comme ça qu’elle réagissait ? Si l’albinos ne voulait pas qu’on l’aide ou qu’on s’inquiète pour elle, alors elle avait qu’à ne pas s’écrouler par terre après tout !

- Je veux avec plaisir qu'on fasse équipe, Rubis, ce sera beaucoup plus sympa que de le faire tout seul, dit Akuma qui semblait ne rien avoir remarqué.

Rubis oublia son ennemie pendant un instant. Akuma voulait faire équipe avec elle, quel soulagement ! Grâce aux évènements, elle n’avait pas eu trop de mal à lui proposer de faire équipe, mais sur le coup, elle avait craint la réponse. En France, jamais elle ne demandait quelque chose aux autres, personne ne voulait avoir affaire avec le monstre qu’elle était. A cause de ça, sur l’île, même si elle n’était plus considérée comme un monstre, elle avait toujours peur de demander quelque chose. Rubis appréciait de plus en plus Akuma ! Le problème était qu’il était encore en train de s’inquiéter pour Akako, qui n’en avait complètement rien à faire. Il disait qu’il ne savait pas quoi faire, ou quelque chose comme ça, Rubis n’écoutait qu’à moitié. Akako ne devait pas écouter du tout, elle était bien trop occupée à essayer de se relever. Deux personnes lui proposaient de l’aide, mais non, il fallait qu’elle se débrouille toute seule. Elle pouvait toujours courir si elle avait besoin que Rubis l’aide maintenant ! Cette dernière croisa les bras en attendant de voir ce que l’albinos allait faire… et elle ne fut pas déçue ! La meurtrière sortit un poignard de son sac, mais elle était folle ou quoi ? Qu’est-ce qu’elle allait faire, elle était seule et affaiblie et elle comptait s’attaquer aux deux autres ? En fait non, ce n’était pas du tout ça. La n’attaqua personne, mais seulement son poignet, qu’elle entailla d’un seul coup. Rubis poussa un petit cri de surprise, elle comptait se suicider ici, dans cette forêt ? Là encore, elle se trompait. Akako se mit à boire son propre sang. Apparemment, quand elle ne buvait pas le sang des autres dans une cruche, elle buvait le sien… C’était vraiment écœurant et Rubis dut détourner les yeux pour ne pas voir cet ignoble spectacle. Cette fille n’avait vraiment aucuns points positifs, plus Rubis la connaissait, plus elle la détestait et la dégoutait. Lorsqu’elle la regarda à nouveau, elle était en train recouvrir sa plaie d’un tissus, surement pour arrêter le sang de couler. Elle finit par se relever, sous le regard horrifié de Rubis et celui d’Akuma (que Rubis n’avait pas regardé tout au long du spectacle d’Akako, mais comme toute personne normale, il devait avoir eu la même réaction qu’elle.), mais en restant accrocher à un arbre. Pauvre Akako, elle ne devait plus avoir de forces !

-Pfff… Quelle galère… se permit-elle de dire.

Elle ne se rendait pas compte que ce qu’elle venait de faire était absolument horrible pour les humains et les autres créatures, à l’exception des vampires, qui eux, ne seraient surement pas choqués par ça. Et puis, peut-être Akako faisait-elle partie des vampires qui habitaient sur l’île, mais les vampires boivent le sang des autres, pas le leur. Sauf peut-être dans le cas où ils étaient trop assoiffés et n’avaient rien pour se nourrir, à part leur propre sang ? Rubis n’en avait aucune idée, elle n’était pas une experte en vampires… Mais elle était sure d’une chose, elle ne voulait pas rester avec Akako une seule seconde de plus et Nonos avait l’air de penser la même chose. Elle se retourna vers Akuma.

-Je crois qu’elle ne veut pas de notre aide, et de toute façon, je ne veux pas l’aider. On devrait aller terminer cet examen… non ?

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 8 Mai - 7:43

Akako me jeta un regard haineux, à glacer le sang. Je m'en fichais bien, de sa haine, ce n'était pas le plus important. Le truc, c'est que j'avais une mission à accomplir et que son malaise étrange compliquait mes plans. Là était le noeud du problème.
Je ne voulais pas utiliser Rubis. Elle ne dégageait rien de méchant, mais avait forcement des pouvoirs pour être là : je ne pouvais pas savoir comment la lutte aller tourner. Et puis, ça, ce n'était qu'une excuse : cette fille m'avait l'air plutôt agréable, quitte à utiliser quelqu'un autant que ce soit un autre prédateur pénible. J'en étais là de mes réflexions quand la fille vautrée par terre s'agenouilla, fouilla rapidement son sac, en sortit un poignard et s'ouvrit les veines. Ok, j'y vais un peu fort en disant ça : elle s'entailla le poignet, et commença à sucer son sang. C'était à moitié répugnant (d'ailleurs, vu sa mimique, ça devait être répugnant pour elle aussi) et à moitié fascinant. Elle m'offrait la solution idéale sur un plateau. Que demander de plus ? Je ne jetais même pas un coup d'oeil vers Rubis, trop occupé à planifier rapidement mon offensive.
J'éprouvais des remords à l'idée de réveler ma vraie nature, la brune avait l'air de bien m'apprécier et je m'en voulais de briser ça, mais je n'avais pas le choix. Ma résolution fut inébranlable quand Akako grommela un vague :

-Pfff… Quelle galère…

C'était absolument parfait. Elle galérait ? Elle était faible ? I-dé-al. Elle avait bandé sa plaie pendant que je m'occupais de mon plan, mais ce n'était pas grave : elle était toujours vulnérable, affaiblie, avec une plaie accessible pour attaquer en premier. Je rappelais brutalement mes pouvoirs (l'expression est peut-être forte, disons que j'arrêtai de les neutraliser) ; elle dut s'en rendre compte car sa posture redevint défensive, enfin, autant qu'elle pouvait le faire. Le chien aussi dut s'en rendre compte, car il grogna de plus belle, dépassant presque la voix de sa maîtresse qui, tournée vers moi, me proposait :

-Je crois qu’elle ne veut pas de notre aide, et de toute façon, je ne veux pas l’aider. On devrait aller terminer cet examen… non ?


Les pensées traversèrent mon esprit rapidement : elle est vraiment sympa, elle n'aime donc pas Akako, elle ne m'en voudra pas trop, qui sait, moi aussi je dois terminer mon "épreuve"... Et puis j'arrêtai de penser, j'agis.
Mon pouvoir, c'est ce qu'on pourrait appeler "renforcement musculaire". Plus rapide, plus fort, plus musclé,... De façon très considérable. Trèès considérable. Je voulu donc la neutraliser par un truc simple, rapide, et efficace. Je jetai une main pour la frapper au tranchant du poignet entaillé (but : créer la douleur, déstabiliser l'adversaire), et une autre pour la frapper au niveau de la jugulaire.
Rapide, puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeVen 10 Mai - 7:33

Il s'est passé trop de chose en seulement quelques secondes. Surtout maintenant. Pourquoi maintenant ? Ce n'est décidément pas mon jour de chance. J'aimerai tant que tout se termine. Maintenant. Où même, qu'il n'y ai jamais eu de commencement...

J'ai à peine eu le temps de me poser sur l'arbre, prendre le temps de réfléchir tranquillement à une solution de secours avant qu’une crise ne me reprenne – mais là ce n’est pas un coup de couteau qui va pouvoir me soigner - que je "sentis" une vague de pouvoir apparaître. Comme si une personne venait de s'incruster à notre joyeux petit groupe. Seulement... Cette personne était déjà présente. Je regardais Akuma dans les yeux. Mon cœur comme ma respiration commençait à s'accélérer. La peur? Possible... Je ne suis pas au top de ma forme, lui à l'air déterminé à faire je ne sais trop quoi, et Rubis, qui est apparemment super pote avec cette lui, est complètement aveugle à ce qui est en train de se passer! Heureusement que le chien rattrape l'incompétence de la maîtresse! Je commence à douter des capacités de celle-ci!
Naturellement, mais avec beaucoup de difficulté, je pris une posture défensive. On ne sait jamais. Je ne lui ai rien fait jusqu'à présent, ressentant un danger lors de notre première rencontre, mais en cas d'attaque je ne me laisserai pas faire, et mon plus grand désir se réalisera enfin. J'espère... Si j'ai la force d'attaquer... Et puis je me suis trop laissée submergée par mes sentiments et la faiblesse a pris le dessus pendant un temps trop long. Disons que s'était l'effet de surprise. Bien sûr, j'étais toujours aussi effrayée, mais à présent, je lui jetais un regard de défi. Regard qui ne sembla, en rien, affecter sa détermination. Je compris seulement après pourquoi.
Je ne vis pas le premier coup arriver, me frappant avec force le poignet encore largement ouvert. Evidemment, ce n’est pas en cinq minutes qu’une lacération comme celle-ci va se soigner. Je ne pus donc m'empêcher de lâcher un hurlement de douleur et mon attention se relâcha une seconde. Une minuscule seconde où j'aurais eu largement le temps de me créer une protection quelconque. Cette même minuscule seconde fût également suffisante pour qu'il m'assène un second coup tout aussi violent au niveau de la jugulaire. Je me trouvais clouée au sol, à moitié dans les vapes. Des larmes m'échappèrent. Des larmes de souffrance - car oui, il faut l'avouer, il n’y est pas allé de main morte - et de haine. Oui, cette fois-ci, c'était bien de la haine qui me traversait l'esprit. Tu parles d’un combat. Profiter de la faiblesse des autres. Lâche ! Je réussis à murmurer quelques mots malgré mon état quelque peu... Lamentable.

-A mon tour...

Je gardais les yeux ouverts comme je pouvais et essayais de figer son sang. Dans cet état ce n'était pas chose facile. Et évidemment, entre son attaque qui m’a mise au bord de l’évanouissement – d’ailleurs je sens que je ne vais pas tarder à sombrer – et mon effort pour le tuer, le peu de force que je gardais en réserve m’échappa et mon emprise sur son sang également. Quelqu’un peut me dire pourquoi j’en suis arrivée là ? Je jetais un dernier regard sur l’assemblée. Regard rassemblant peur, haine, et désespoir. Chien ! Ordure !
Non…


-Dämon…

J'abandonnais le combat. Je ne suis capable de rien pour l'instant. Je me roulais en boule - comment dit-on déjà? Ah oui, en fœtus -, fatiguée, sans arriver à oublier ce qui venait de se produire. Les mauvais souvenirs refont facilement surfaces dans ce genre de situation. C'est peut-être pour ça que j'ai toujours attaqué plus faible que moi. Je fermais les yeux, des larmes continuant à perler le long de mes joues. Cela va faire une éternité que je n'ai pas pleuré... A quoi je dois ressembler? Peut importe. De toute manière, il est trop tard pour arranger les choses...
Un mot m'échappa. Léger. Assez doucement je l'espère pour que personne ne l'entende. De manière totalement involontaire. Mais il m'échappa quand même...

-Mutti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Arria
Administratrice
Rubis Arria


Féminin

Date de naissance : 26/09/1994

Age : 24

Race : Humaine / neko

Pouvoir(s) : Ne peut pas mourir tant qu'elle possède son rubis.

Nombre de Messages : 2384

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeSam 18 Mai - 9:28

Nonos se mit à grogner, puis à aboyer. Sa maitresse tenta de le calmer pour pouvoir entendre la réponse d’Akuma, réponse qui ne vint pas. Akuma regardait Akako, avait-il pitié d’elle ? Avait-il seulement entendu Rubis lui parler ? Et Akako ? Cette meurtrière ne semblait pas non plus l’avoir entendue et de toute façon, Rubis ne s’était en aucun cas adressée à elle. Elle essayait de se relever, avec beaucoup de difficulté, mais finit par se figer en regardant Akuma. La pauvre petite semblait effrayée. Rubis laissa échapper un petit rire, ça c’était une première ! Quel dommage qu’elle n’ait pas d’appareil photo ou de caméra sur elle, parce qu’un moment comme ça était vraiment un moment à immortaliser ! Finalement, cette épreuve avait au moins un avantage, elle lui avait permit de voir ça. Le pire était qu’il n’y avait vraiment pas de quoi avoir peur. Ils n’étaient que tous les trois (tous les quatre avec Nonos) et il fallait quand même avouer que Nonos et sa maitresse ne faisaient pas vraiment peur. Quant à Akuma, puisque c’était lui qu’Akako dévisageait, Rubis avait beau le regarder, il n’avait vraiment rien de terrifiant ! Peut-être que les assassins étaient terrifiés par les gens sympas ? Cette pensée la fit rire à nouveau. Non mais, vraiment, qu’est-ce qu’ils avaient ces deux là, à se dévisager l’un l’autre ?

En un instant, tout changea. Rubis ne comprit rien, Akuma était juste à côté d’elle et la seconde d’après, il avait rejoint Akako. Voulait-il l’aider ? D’un coup, Rubis n’avait plus envie de rire. Akuma était-il en train de la trahir ? Mais apparemment, ce n’était pas non plus son but. Tout se passa trop vite pour que Rubis arrive à voir quelque chose, mais juste après qu’il ait rejoint l’albinos, celle-ci se retrouva à terre en poussant un hurlement de douleur. Que lui avait-il fait ? Finalement, Akuma n’avait plus l’air aussi inoffensif… Et puis, Akako pleurait… Si ça n’avait pas été aussi dramatique, ce moment aussi aurait été à immortaliser.
Rubis s’en voulait tellement, comment pouvait-on être aussi bête ? Etait-elle vraiment si incapable de tout pour ne pas avoir vu que les choses avaient changées ? Il y avait pourtant eu des signes avant coureurs ! Nonos et la peur d’Akako auraient dû suffire à lui faire comprendre pourtant, mais non, cette idiote de Rubis ne pensait qu’à avoir un appareil photo pour se moquer de son ennemie… Et Akuma, pourquoi faisait-il ça alors qu’il avait l’air si sympa ? Mais… peut-être qu’il avait senti à quel point l’albinos était dangereuse et il voulait la mettre hors d’état de nuire avant qu’elle ne fasse quoi que ce soit. Oui, ça devait être ça ! Mais il n’allait quand même pas la tuer ? Si c’était le cas, Rubis se demanda comment elle réagirait. Même si elle détestait Akako, elle ne pouvait quand même pas la laisser se faire tuer, mais en même temps, après avoir assisté aux compétences d’Akuma, que pouvait-elle bien faire ? D’un autre côté, Akako n’aurait que ce qu’elle méritait, après tout c’était une meurtrière, Rubis avait déjà assisté à un de ses meurtres… Et elle était incapable d’oublier comment elle l’avait pourchassée après ce « spectacle ». Oui, elle méritait de mourir et Rubis allait laisser Akuma faire. Elle s’adossa contre un arbre en prenant cette décision, mais changea immédiatement d’avis, elle ne pouvait pas laisser quelqu’un se faire tuer devant elle, même si ce quelqu’un était sa pire ennemie ! Son indécision l’énervait vraiment, mais comme après tout Rubis n’était ni rapide ni forte, elle ne pouvait rien faire. La décision s’imposait alors d’elle-même.
Nonos, lui, ne semblait pas d’accord avec sa maitresse puisqu’il se jeta sur Akuma. Rubis, n’en revenait pas, il ne faisait jamais des choses comme ça ! Mais pour lui, la décision était prise d’avance, si Akuma touchait à un seul poil de ce chien, il allait le regretter !

_________________
Deuxième partie ~ Équipe 2 Rubisa11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma
PNJ
Akuma


Masculin

Race : inconnue

Nombre de Messages : 27

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 7 Aoû - 5:45

Arrêt sur image : L'albinos était donc recourbée au sol, en position fœtale, sanglotant. Elle avait un instant marmonné une vague menace, et j'avais cru que, peut-être, elle était plus puissante affaiblie, ou un truc du genre. Comme ces héros qui ont un regain de force une fois sur le point de mourir. L'adrénaline, et peut-être ici une faculté spéciale. Pas du tout, visiblement, vu qu'elle semblait carrément impuissante, vulnérable... Vaincue. J'avais si rapidement vaincue cette fille que ça me semblait presque étrange. Certes, toute la situation était en ma faveur, et c'était un peu comme si j'avais attendu ça toute mon existence. N'empêche. Elle avait pourtant du tenter quelque chose, j'avais eu une étrange impression au fond du moins (pas une naturelle, une provoquée, comme si elle tentait de me faire quelque chose ? Je ne savais pas), mais vite estompée. Je l'ai eue, réalisais-je alors, et même son insulte de "Démon" ne me fit rien. J'avais ma victime prête, enfin victime n'était peut-être pas le mot pour quelqu'un potentiellement aussi agressif que moi. En tout cas, j'avais vaincu. Bon, il ne fallait pas crier victoire, hein, c'était que la moitié du boulot. Mais au moins, c'était fait. Son insulte ne m'avait même pas faite réagir, surtout parce qu'en fait, au point où j'en étais, je me fichais bien qu'elles le sachent ou pas. C'était même plutôt clair, que j'étais un démon ! Enfin, je ne sais pas ce qu'elles savaient de nous, peut-être n'était-ce qu'une insulte comme "ordure" ou "psychopathe". Si j'acceptais le démon, qu'ordure m'aurait fait sourire, par contre, je n'étais pas un psychopathe. Mais ça, c'est du détail. Pour un peu, j'aurai éclaté de rire, comme les méchants caricaturaux, qui se sentent toujours le besoin d'expliquer juste avant de gagner le pourquoi du comment. Pour que les gens comprennent ce qui fait qu'on en est là et qu'on triomphe, bwahaha, bwahaha. Même si j'avais rien contre une petite explication, notamment pour la brune qui semblait perdue, je n'allais pas laisser passer ma chance de m'échapper de l'abîme comme ça. La brune, Rubis, semblait perdue et désemparée. D'abord adossée à un arbre, comme neutre face au spectacle qui se déroulait, elle avait ensuite décollé son dos. Je supposais, dans un coin de ma tête disposé à penser à un détail comme ça, qu'elle oscillait entre son besoin d'aider quelqu'un d'attaqué et son antipathie à l'égard de l'autre albinos ? Mais ça, c'était la partie de ma tête qui pensait, parce qu'à cet instant précis je ne voyais que le sang, la chair, la fille impuissante, et mon instinct qui me pressait d'en finir. Le triomphe, c'est beau, la victoire, c'est cool, mais c'est pas mon but premier non plus. Je suis pas là pour le plaisir de pulvériser quelqu'un.

A ce moment là, les choses se remirent un peu en mouvement, je fini d'analyser la superbe situation. L'infâme cabot se jeta sur moi. D'un rapide mouvement du bras, je le projetais contre un arbre, où il s'écrasa avec un faible bruit, avant de retomber sur le sol. Insignifiant, tranchais-je sans regarder s'il se rétablissait. La priorité, c'était cette fille au sol, ce prédateur vaincu. Toujours prudent, mais extrêmement vif, je m'étais avancé vers elle et l'avait déplacé de violents coups de pied au niveau des jambes repliées, puis des hanches, afin qu'elle se retrouve à plat dos. Moi, il me fallait de la chair humaine et du sang. Point barre. En plus, l'exposer comme ça me permettait mieux de voir ses gestes, de pouvoir frapper ses points faibles. Et quelques coups ne pouvaient qu'achever de la neutraliser parfaitement. Peut-être que j'aimais un peu la cruauté gratuite, aussi ? Non, quand même pas. Sans doute pas.
Avant de me nourrir, je jetai un dernier coup d’œil autour de moi. Autant être sûr de la situation. Donc le chien, sonné, au pied d'un arbre. On est clairement que 4 êtres vivants ici, ma cible, Rubis, le chien, moi. Les dangers potentiels défilèrent rapidement dans ma tête : un autre comme moi dans le coin ? Je ne sens rien, on doit être seuls dans le secteur. Une réaction de l'albinos ? Temps que je reste prudent, j'ai un net avantage là. Et même si elle réagit, qu'est-ce qu'elle peut faire ? Le chien ? Heh, cette bête est courageuse, mais franchement inutile. Par contre, si jamais l'albinos réagit, faut pas que je me laisse distraire. Et Rubis ? Je ne connais pas ses facultés. Elle n'avait pas l'air prête à réagir, mais j'ai attaqué son chien et peut-être qu'elle y tient. Le risque potentiel, là, c'est elle. Est-ce que je devais m'occuper d'elle avant d'en finir ? Est-ce que je devais en finir de suite ? Je ne savais pas, je savais simplement ce que je devais faire au plus vite, mais j'avais l'impression qu'un mauvais choix serait regrettable. Mes yeux volaient rapidement de Rubis au chien, du chien à l'albinos, à son sang, à...

Tranche, Akuma m'ordonnais-je, et agis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narratrice
Fondatrice & PNJ
Narratrice


Féminin

Nombre de Messages : 193

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeMer 7 Aoû - 6:06

Vous allez désormais combattre une créature issue de l'Abîme. Nous n'utilisons pas le système de combat habituel ici, vous devrez décrire vos actions et l'utilisation de vos pouvoirs, tout en veillant à rester cohérents et réalistes.
Une fois le combat suffisamment avancé, ou une certaine évolution atteinte, votre RP sera clos et la deuxième partie sera finie.

Votre adversaire est, ici, Akuma, qui a révélé depuis quelques posts ses intentions clairement belliqueuses. Il décrira lui-même ses actions et l'évolution du combat, même si, comme dans chaque RP, vous pouvez décrire certaines de ses actions.

Bon courage ~

(Ce post sert seulement à préciser cela, les tours s'enchaînent normalement et c'est désormais à Akako de répondre.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akako Murasaki

Akako Murasaki


Féminin

Date de naissance : 13/07/1996

Age : 22

Race : enfant de sang

Pouvoir(s) : ~Capable de maitriser l'eau a condition d'en avoir dans les environs: ne peut utiliser plus d'eau qu'elle n'en a sous la main et est incapable de maitriser l'état vapeur.

Devise : Die Hoffnung gibt dir die Hölle. Und der Dämon ist in deinen Augen.

Loisirs : Chanter au coucher du soleil...

Métier : un pincée d'artiste ajoutée à un brin d'etudiante

Chambre : 110

Nombre de Messages : 181

Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 5:32

Les baisers réconfortants de ma mère, les douces chansons qu'elle me chantait en me couchant. Les bras rassurants de mon père, ses mots qu'il prononçait et qui redonnaient courage. Tous ces souvenirs me revinrent en mémoire, les uns après les autres, défilants comme un film dans ma mémoire. J'entendais vaguement ce qui se passait autour de moi. Je ne pouvais qu'entendre de toute manière, mon regard était embué des larmes de souvenirs. Il me semblait entendre un gémissement. Ce serait ce cabot? Il s'en serait pris à ce monstre? Finalement il a peut-être plus de courage que je ne lui en donnait. Un vague sourire s'inscrit sur mon visage avant qu'une déferlante de coup de pieds m'assaillent à nouveau. Me voilà à présent dos à terre avec une vue éclatante sur le monde. Jamais je n'ai vraiment eu l'occasion de l'observer ainsi... En même temps, je me suis rarement retrouvée dans une telle position. D'ailleurs, il y avait d'autres moyens que des coups de pieds pour me mettre sur le dos. Aaaah... Voilà à quoi je pense dans une situation aussi critique.
Je ferme les yeux, une seconde, le temps de remettre de l'ordre dans mes idées. Je vais mourir? Je m'étais fait une raison, ça c'est sûr, mais pas aussi tôt. Pas de cette façon là! Je jetais un rapide regard vers Akuma. Il semblait distrait par Rubis. Peut-être pour la même raison que je le suis moi. Son pouvoir nous est totalement inconnu. Et il a attaqué son "toutou n'amour". Un brin d'espoir naquit au fond de mon être. Non, je ne vais pas mourir. En tout cas pas aujourd'hui.
Je ferme à nouveau les yeux. Pour mettre à nouveau de l'ordre dans mes idées. Je ne peux pas me faire de barrière. Ça va me demander trop d'énergie pour rien. Avec la force qu'il a, il va me la démonter en deux secondes. Et je ne peux pas prendre le risque de modifier son flux sanguin. S'il s'en rend compte, je signe mon arrêt de mort. J'opte donc pour l'offensive. Je décidais donc de modeler un revolver. Pourquoi ça? Je n'ai encore jamais essayé les armes à feu. Je me suis toujours dit qu'en tenir une doit être vraiment cool. Puis le bruit de la détonation va faire réagir les autres concurrents. Non? Sauf s'ils sont dans le même cas que nous. Tout en restant à moitié allongée - je me suis légèrement relevée pour avoir une meilleure vue sur mon agresseur - je lui pointais le revolver dessus et appuyais sur la gâchette. La force du tir me surpris sur le coup et je faillit lâcher l'arme.
Mince. Du coup j'ai dû tirer à côté. Surement... Il y a au moins l'effet de surprise "je suis toujours en vie" qui est de la partie. J'espère... Je déglutit quand même en priant pour que mon tir l'ai quand même touché malgré mes maigres chances. Aussi, jusqu'à maintenant je fermais les yeux. Pourquoi? Je n'en ai pas la moindre idée. Surement pour me raccrocher à cet espoir de l'avoir eu. Mais à présent je fixais celui que j'avais pris pour cible, observant ses moindres mouvements. Et j'attendais, agenouillée, la moindre réaction, prête à faire feu si la situation se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Deuxième partie ~ Équipe 2 Vide
MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 2   Deuxième partie ~ Équipe 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Deuxième partie ~ Équipe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Tsukiyo :: ~ Examen sur l'île ~ :: ~ Examen sur l'île ~-