Etes-vous prêts à entrer dans une communauté mystérieuse et à découvrir une dimension aussi étrange que dangereuse?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deuxième partie ~ Équipe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kôtaro Himemono
PNJ
avatar


Masculin

Race : inconnue

Métier : Vice-directeur

Nombre de Messages : 6

MessageSujet: Deuxième partie ~ Équipe 1   Lun 20 Aoû - 8:37

Deuxième partie
Équipe 1


Ah, enfin. Ils étaient tous arrivés sur l'île, ou presque. Rares avaient été les abandons et c'était parfait  : tous ces gens-là allaient être confrontés à... Il avait envie d'en rire. C'était encore mieux qu'il ne l'aurait cru  ! Mais pour l'instant, il les regardait juste.
Ils étaient presque tous désorientés en arrivant, ils scrutaient la plage à la recherche de quelque chose, d'un signe, qui aurait indiqué que le professeur était là. Puis, ils se dirigeaient vers un cabanon, à la lisière entre la forêt et la plage  ; c'était d'ailleurs plus un toit soutenu par quatre grands piquets qu'une cabane. Là, ils voyaient une table, sur laquelle était posée une feuille de papier A4. De professeur, nulle trace, le vice-directeur y avait veillé. Là, les élèves se demandaient généralement quoi faire  : ils devaient chercher le prof, non  ? Et il n'était pas là. Alors, ils regardaient la feuille. Le vice-directeur savait par cœur ce qu'ils y lisaient  :
    Chers élèves,
    J'ai du m'absenter, j'avais quelque chose à faire dans l'île. J'ai les consignes avec moi, je reviens.
    Le professeur responsable de l'épreuve.

Et après, c'était évident que tous allaient s'enfoncer dans l'île, à la recherche du professeur. Et les respectueux, les sages, les froussards et tous les gens qui préféreraient attendre seraient forcés de partir, tôt ou tard  : le professeur ne reviendrait pas. A ça aussi, le vice-directeur avait veillé. Alors, peu à peu, tous partiraient explorer l'île, par petit groupe. Vu qu'ils seraient tous là, tous groupés, ils seraient assez intelligents pour s'allier, non  ? De toute façon, c'était le seul moyen qu'ils avaient pour avoir une chance de s'en sortir face à ce qui les attendaient. En effet, dès que les élèves se seraient dispersés dans l'île... Le vice-directeur ouvrirait la porte.
Il en tremblait d'excitation  : ouvrir la porte, l'une des portes menant à l'Abîme  ! Lâcher sur des élèves, sur des habitants, des démons venus de l'Abîme  ! Déchaîner sur eux la puissance, la force, la destruction des créatures issues de l'Abîme... Il avait hâte, terriblement hâte de voir ça. Mais il devait attendre, pour réaliser ce plan.
Attendre que la majorité des élèves soit éparpillées, puis rejoindre l'endroit de la porte, puis réaliser cette cérémonie cruciale sur laquelle il s'était temps renseigné, puis, enfin, ouvrir la porte. Lui, il allait faire ça  ! Tous ses préparatifs, toutes ses recherches sur l'Abîme, tout cela avait fait en sorte qu'on lui avait confié cette tâche cruciale et qu'il allait la mener à bout. Il savait et allait ouvrir la porte.
Jamais ces élèves ne se seraient attendus à quelque chose comme ça, en guise de deuxième épreuve.
Il éclata de rire, en regardant les premiers s'enfoncer dans la forêt.

__________________________
[Bonjour,
comme d'hab, quelques informations :
- Vous devez poster les uns à la suite des autres (pas de double post).
- L'ordre pour poster est le suivant : Zack / Ambre / Elliot
Si quelqu'un ne répond pas au bout de 5 jours sans motif ou sans demande afin que son tour soit maintenu, le tour sera sauté.
Bon RP et bon event !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar


Date de naissance : 13/12/1991

Age : 27

Race : Pactisant

Humeur : changeante

Métier : Barman

Nombre de Messages : 87

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mar 21 Aoû - 22:41

Les personnes arrivées les premières semblaient aussi perdues que moi. Je ne voyais aucun prof aux alentours et apparemment, c'était le cas de tout le monde. Les autres se sont tous dirigés dans des directions opposées pour le trouver, mais le prof n'était nulle part. J'ai entendu quelqu'un crier qu'il avait trouvé quelque chose et je me suis précipité vers lui. Il se trouvait sous une espèce de cabane que, à ma grande honte, je n'avais pas vue avant. C'était un homme d'une trentaine d'années, il tenait une feuille dans les mains et la lisait. Alors que je m'avançais vers la cabane, j'ai vu un étudiant, plus près de la cabane que moi, s'approcher de l'homme et lui arracher la feuille des mains. Le temps qu'il la lise, je me suis retrouvé à coté de lui. Avec un petit sourire, il a voulu déchiré la feuille, mais j'ai réussi à l'arrêter à temps. J’ai repris la feuille et il m’a regardé d’une façon qui se voulait meurtrière. Je lui ai rendu son regard et je l’ai reconnu : c’était le jumeau, celui qui m’avait attaqué avec sa sœur. D’ailleurs, cette dernière est venue le chercher avant qu’il ne me saute dessus avec l’intention de me tuer. Combien de fois allais-je les croiser encore avant la fin de l’examen ? J’ai jeté un coup d’œil à la feuille, le haut avait été un peu déchiré, mais ce n’était rien de grave, l’écriture était intacte. J’étais choqué par le comportement du jumeau, mais aussi par ceux qui étaient à coté de lui, ils n’avaient pas fait un seul geste pour sauver la feuille ! Dégouté par tout ça, je me suis intéressé à ce qui était écrit. J’ai eu un peu de mal à comprendre, je n’étais pas encore un expert en japonais, mais elle disait juste que le prof était parti et qu’il allait revenir. J’ai posé la feuille sur une table, dans la cabane. Les gens se sont précipité dessus, à ce rythme là, j’avais peut être sauvé la feuille pour rien…

Après ça, plusieurs personnes ont décidé de partir directement à la recherche du prof, les autres ont préféré rester pour l’attendre. J’ai hésité, quelle était la meilleure chose à faire ? Mon instinct me poussait à agir, à ne pas rester planté là à ne rien faire, mais je me disais que si le prof revenait pendant que je le cherchais, je perdrais énormément de temps… Il fallait que je me décide, et vite, ou j’allais perdre encore plus de temps. Je me suis dit que le pire aurait été d’attendre sans rien faire, ça m’aurait tué, alors il valait mieux que je parte, au moins pour visiter. Peut-être que la deuxième épreuve était une chasse au trésor ? Alors dans ce cas, il était préférable de connaitre les lieux avant, non ? Et si, en plus, je croisais le prof, ce serait parfait ! Ma décision prise, je me suis dirigé vers la forêt. Je me suis arrêté après quelques pas, une question d’une importance peut-être capitale, en tête. Et si la deuxième épreuve était collective ? Peut-être allait-elle se jouer en plusieurs groupes, prédéfinis par les profs ou qu’on devait former nous même ? En y réfléchissant bien, c’était assez crédible : tous les étudiants et les habitants inscrits se trouvaient sur l’île, n’importe quelle épreuve serait trop dure à gérer si tout le monde jouait pour soi-même. Certaines personnes avait du penser à la même chose que moi, puisque j’en voyais et entendais plusieurs s’allier puis courir et disparaitre dans la forêt.

Il fallait que je trouve un partenaire et je savais que j’allais encore perdre du temps… J'ai rapidement jeté un coup d’œil autour de moi, je ne connaissais personne, évidemment. Quoique, cette fille, pas loin de la cabane, me disait quelque chose. Je me suis rapproché, et j’en étais sûre maintenant, c’était Ambre ! Je ne savais pas si elle s’était déjà alliée avec quelqu’un, mais je devais tenter ma chance. Je me voyais mal m’allier avec quelqu’un que je ne connaissais absolument pas, alors Ambre arrivait au bon moment. Elle ne m’avait pas encore vu, alors ça a du la surprendre lorsque j’ai posé ma main sur son épaule.

- Ambre ?...On s’allie ?
ai-je proposé en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre D. Flowright

avatar


Féminin

Race : Métamorphe

Pouvoir(s) : - Peut créer des bourrasques, des rafales de vent.

- Peut faire apparaître deux ailes blanches dans son dos.

Métier : Etudiante

Chambre : Chambre n°100

Nombre de Messages : 2812

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mer 22 Aoû - 8:04

Ca commençait de façon géniale, paradisiaque même. Je m'explique :
Je venais d'arriver sur l'île, assez contente de moi d'ailleurs. Je vis un petit groupe autour d'une mini-cabane, et je me doutais que c'était là qu'étais le prof (et, avec lui, les consignes !). Je m'avancai, tranquille. La foule semblait agitée, alors j'ai ralenti, le temps de comprendre ce qui se passait. J'ai cru entrevoir une feuille, comme si quelqu'un la reposait, quand quelqu'un l'a saisie, pour... la déchirer ? Non, pas possible. Les gens sont plus fairplay que ça, non ? Si.
Visiblement, non. Je suis trop loin pour pouvoir la prendre, et s'ils font ça... J'ai entendu le "shrr" d'une feuille qu'on déchire, et sans y pensé, j'ai agis.
La feuille s'est propulsée des mains du garçon qui la tenait, et s'est retrouvée dans mes mains. Ils m'ont tous regardé, lui, la fille à ses côtés qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, tous les autres participants, bouches bée (surtout lui, avec un regard haineux à faire froid dans le dos). Je n'ai même pas pris le temps de lire la feuille, j'étais déjà sur lui et je l'ai baffé. C'est plus fort que moi : depuis que D. est... mort..., j'ai le souvenir gravé en moi d'une feuille sur une table. Vide. Une feuille qui dit ce que je n'ai pas su deviner. Une feuille qui scelle ma vie de solitaire, de meurtrière. Et voir ce garçon déchirer cette feuille, c'était... c'était... pire que tout. Sans réfléchir, donc, je l'ai baffé. Là, par contre, tous le monde s'est remis à bouger et parler, et il m'a jeté un regard pire qu'assassin, une menace. Il allait me faire quelque chose... lui, ou la fille à côté de lui... et ce n'était sans doute pas une rafale de vent contrôlée par mes pouvoirs de Métamorphe qui allait changer quelque chose. Je me suis reculée, essayant d'avoir l'air de savoir exactement ce que je faisais. Au fond de moi, j'avais peur : je n'étais pas de taille contre deux... Qu'est ce qui m'avait prit ? Je lut rapidement la feuille. Génial. En plus, il n'y a ni prof, ni consignes. Qu'est ce que je fais maintenant, je me barre ? Oui, et si j'allais chercher le prof ? Je pourrais éviter ce duo de psychopathes déchireurs de feuilles, comme ça... Et prendre de l'avance. Oui, c'était une bonne idée. Ils n'oseraient sans doute pas me suivre, non ?
Sauf que, quand je relevai les yeux, ils étaient face à moi, et sans doute pas prêts à me laisser m'en tirer comme ça. Peu de gens avaient du les baffer, et je l'avais fait sous le coup d'une impulsion, d'un traumatisme... Je me liquéfiai interieurement, et commençait à reculer doucement.
Voilà, paradisiaque. C'est ce que je disais. J'avais sans doute des pensées sombres et ironiques, mais franchement je n'en menais pas large. Loin de là.

Une main se posa sur mon épaule. Une main grande, avec des veines qui sortait un peu, les ongles courts mais pas rongés... un main de garçon, pour sûr. Et là, une voix que je connaissais me dit :
- Ambre ? ... On s'allie ?

O.K., il n'avait probablement pas fait gaffe aux deux dingues devant moi. Il ne venait pas me sauver, moi pauvre jeune fille en détresse... Il n'empêche qu'il tombait à pic.

- Heu... Oui, ça marche, Zack. Même si je suis probablement la seule de nous deux à pouvoir être utile !
et je souris, pour montrer que je plaisanter.

J'étais peut-être un peu trop à l'aise, mais je voulais bien faire sentir aux deux jumeaux que le vent avait changé. J'étais avec un mec de presque deux mètres, baraqué comme pas possible, et qui me souriait comme si on était amis (on ne s'est pourtant vu que deux fois). Bref, j'avais une bonne excuse pour être aussi familière avec lui : c'était le seul moyen de me libérer de ces deux fous.
En plus, bon... Zack est vraiment un mec bien. J'avais beaucoup de respect pour lui, et je rêvais de devenir plus qu'une connaissance : une amie. Et il était venu me parler, pour qu'on s'allie ! Super, non ?
Ah, minute. Ma crise de folie bizarre et ma blague bidon allaient surement le refroidir. Mince, mince, mince... Que faire ? Prise de panique, je bégayai un pauvre :

- Enfin heu...


Génial. Il allait me planter la comme la pauvre débile que j'étais, face à deux jumeaux qui voulaient se venger d'une humiliation. Wouhou. Paradisiaque, encore.

_________________
Avatar by Haru.
Pour ceux qui veulent me connaître un peu, ou voir mon histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar


Date de naissance : 13/12/1991

Age : 27

Race : Pactisant

Humeur : changeante

Métier : Barman

Nombre de Messages : 87

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Jeu 23 Aoû - 22:56

- Heu... Oui, ça marche, Zack. Même si je suis probablement la seule de nous deux à pouvoir être utile !

Ambre avait l'air bizarre, comme si elle se forçait. Je me suis demandé pourquoi, mais tant qu'elle acceptait de s'allier avec moi, c'était le principal. Je m’apprêtais à répondre à sa blague quand j'ai aperçu deux personnes qui ont attiré mon attention. Non... les jumeaux, encore eux ? Ils me regardaient comme si ils étaient prêts à me tuer sur le champ, à moins que ce ne soit Ambre qu'ils regardaient ? Leur avait-elle fait quelque chose ? Ou alors, c'est eux qui lui avaient fait quelque chose, elle s'était vengée et ça ne leur avait pas plu. Quoi qu'il en fut, elle était désormais leur ennemie, tout comme moi. On faisait une belle paire tous les deux ! J'ai entendu Ambre me dire quelque chose, mais je n'ai pas compris quoi, j'étais trop préoccupé par les jumeaux, qui commençaient vraiment à m'énerver. "Besoin d'aide ?" m'a gentiment proposé Calcifer.
Ce n’était jamais bon quand je m'énervais, surtout quand Calcifer s'en mêlait. Je me rappelais encore de la fois, où, à douze ans, j'avais tué un homme simplement parce qu'il m'avait énervé... J'ai senti de petites flammes apparaitre aux creux de mes mains, j'ai vite refermé mes doigts dessus en priant pour que personne ne les ai vu. Les poings serrés, je continuais de les fixer. Ils s'en étaient pris à moi pendant la traversée, puis ils avaient voulu déchirer la feuille et après, ils s'en étaient peut-être pris à Ambre, là, c'était trop. Je n'avais qu'une envie : libérer les flammes et bruler vifs les jumeaux. A ce moment là, je devais avoir le même regard qu'eux. J'aurais eu honte si je m'en étais rendu compte, mais plus rien ne comptais à par les jumeaux et les flammes contenues dans mes mains. "Vas-y, rien ne t'en empêche" m'a encouragé le démon. Il avait raison, je pouvais le faire si j'en avais envie, et j'en avais très envie. Mais j'ai aperçu Ambre, enfin plutôt son bras, mais ça a suffit pour me ramener à la réalité. "Non merci, V."J'ai desserré les doigts, les flammes avaient disparues, mais j'avais serré les doigts si fort que mes ongles, pourtant courts, s'étaient enfoncés dans la peau. Mes mains étaient en sang mais je n'y ai pas vraiment fait attention. J'ai attrapé Ambre par le bras et je l'ai entrainée dans la forêt avant d'être rattrapé par la folie. Je ne l'ai lâchée qu'une fois à l'intérieur. Je n'ai pas regardé derrière moi, je savais que les jumeaux ne nous suivraient pas. Par contre, j'étais sûr d'une chose : je n'avais pas fini d'entendre parler d'eux.

Je n'ai pas osé regardé Ambre, j'avais trop honte. J'avais failli tuer deux personnes devant elle, mais aussi devant toutes les autres personnes présentes sur la plage. Je me suis appuyé contre un arbre, qu'est-ce que je devais faire, m'excuser ? "T'excuser d'avoir fait quoi ? D'avoir laissé ta vraie personnalité apparaître ?" Ma vraie personnalité ? Non, ça c'était pas la mienne, c'était celle de Calcifer ! Je l'espérais en tout cas...

- Je suis désolé... ai-je fini par dire. On y va ?

Aller où déjà ? Ah oui, chercher le prof. Après ça, Ambre ne voulait surement même plus faire équipe avec moi, et je la comprenais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre D. Flowright

avatar


Féminin

Race : Métamorphe

Pouvoir(s) : - Peut créer des bourrasques, des rafales de vent.

- Peut faire apparaître deux ailes blanches dans son dos.

Métier : Etudiante

Chambre : Chambre n°100

Nombre de Messages : 2812

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Ven 24 Aoû - 21:48

Pendant un instant, j'ai cru qu'il allait répondre à ma blague. Qu'il allait me faire comprendre que je n'étais pas ridicule. Mais, quand j'ai relevé la tête, il fixait les jumeaux d'un air plus qu'assassin. Un air meurtier, vraiment. La colère qu'il dégageait me paralysa presque sur place, et je baissai le regard. Que faire, que faire, que faire, que faire ? Je voulais desesperement partir de là, mais pas sans lui, pas sans mon coéquipier. Et je ne voulais pas lui parler non plus, de peur que sa colère se retourne contre moi...
Ah ! Je vis alors ses mains, tellement crispées que ses ongles rentraient dans sa peau. Des petites gouttes de sang perlaient même, mais ce n'était pas ça qui me choqua le plus : des flammèches semblaient jaillir de ses mains. Etait-ce un sort des jumeaux ? Un pouvoir de Zack ? Nous n'avions jamais parlé de nos pouvoirs respectifs, et je ne savais pas comment interprêter son acte. J'avais envie de lui saisir le bras, de le tirer vers la forêt. De partir, vite, de là. J'avais l'impression que quelque chose d'horrible aller arriver.
J'ai eu l'impression d'agir au ralentis, de tendre mon bras pour entraîner mon désormais allié. Il fixait les jumeaux de ce regard effrayant, et eux le fixaient en retour, sans sembler effrayés. Étrangement, je n'avais pas peur de Zack. J'avais confiance en lui. J'avais peur pour lui, je ne voulais pas qu'il fasse quelque chose qu'il puisse regretter .
Enfin, toujours est-il que quand je fus sur le point de le saisir, il fit volte-face, m'empoigna le bras, et m'entraîna dans la forêt. Quand la plage fut hors de vue, il s'arrêta et s'adossa contre un arbre.
La scène avait été très brève, mais assez impressionnante. J'étais convaincue, en fait, que les flammes étaient de Zack, et qu'il s'était contrôlé de justesse. Tant mieux, me dis-je, et je décidai de faire comme si rien de grave ne s'était passé. Après tout, c'était vraiment le cas, rien de grave ne s'était passé !

- Je suis désolé
, dit-il alors. On y va ?
- Ca marche, allons chercher le prof ! dis-je en souriant. Et pas de problème, tu sais, pour ces jumeaux. Je venais de les baffer, je pense qu'ils devraient nous laisser tranquilles pour un moment. Essayons de trouver le prof avant eux, sinon je serai dégoûtée !

Et je ris un peu. Voilà ce que j'essayai de faire : comme si de rien n'était. Comme si tout était normal. Il avait l'air vraiment remué par tout ça, et je voulais remettre ça dans le contexte : deux conna**s voulaient se venger, il s'est énervé et contenu. Par de problème, en fait. Bon, ok, c'est un peu simpliste comme vision des choses. Je sais que, parfois, on est à peu de choses de faire une grave erreur, et ce dire qu'on est passé si prêt est horrible... Mais si je pouvais lui changer les idées, tant mieux.
Nous partîmes donc sur un chemin, qui s’enfonçait dans la forêt. Il était grand, et large, et c'était tout à fait le genre d'endroit d'où tous les autres élèves avaient du partir. Mais bon, le prof aussi avait du s'absenter par un chemin, non ?
Les arbres étaient de plus en plus touffus, et cachaient presque le ciel, et la forêt était vraiment dense. Nous n'entendions plus les autres élèves, et je commençais à me dire que nous étions probablement trop loin. Nous avions marché vite (enfin, surtout Zack), et nous nous éloignions rapidement de la plage. En à peine 5-10 minutes, j'avais l'impression que nous étions au coeur de la forêt. Et si le prof y était déjà revenu ?

- On a du s'avancer trop loin, je pense. Si il était dans le coin, on l'aurait déjà vu... Je peux peut-être m'envoler, pour regarder d'en haut où sont les gens ? Tu en pense quoi ?

_________________
Avatar by Haru.
Pour ceux qui veulent me connaître un peu, ou voir mon histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar


Date de naissance : 13/12/1991

Age : 27

Race : Pactisant

Humeur : changeante

Métier : Barman

Nombre de Messages : 87

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mar 28 Aoû - 8:37

- Ça marche, allons chercher le prof ! Et pas de problème, tu sais, pour ces jumeaux. Je venais de les baffer, je pense....

Je n'ai pas entendu la fin, trop choqué et amusé par ce qu'Ambre venait de dire. Elle venait de les... baffer ? Ambre ? La petite Ambre ? Bon, là j'étais méchant, elle n'était pas si petite que ça, c'était plutôt moi qui était trop grand. Mais j'étais étonné qu'elle ait fait ça, venant d'elle, je ne m'y attendais pas. Ça m'a fait sourire, et même rire, dommage d'avoir raté ça ! Frappés par une fille, entourés de plein de monde, je comprenais mieux pourquoi les jumeaux lui en voulaient. Décidément, Ambre avait un don pour faire ce qu'il ne fallait pas : elle m'avait empêché de mourir et avait agressé les jumeaux, ce qui n'était pas pour me déplaire d'ailleurs, mais ça risquait de lui attirer des ennuis. Quant à ma tentative de suicide qu'elle avait fait échouer, je n'arrivais toujours pas à savoir si ça avait été une bonne ou une mauvaise chose, tout ce que je savais, c'est que j'avais fait un pari débile, que je l'avais perdu et que du coup, j'avais une dette envers elle que j'espérais régler au plus vite. Peut-être que l'examen allait me donner une chance de la régler justement ?
Perdu dans mes pensées, je n’ai même pas vu Ambre s’éloigner et elle non plus n’avait surement pas remarqué que je ne l’avais pas suivie. Je l’ai rattrapée en quelques enjambées et j’ai essayé de rester à son niveau, ce qui était assez compliqué vu que je marchais pus vite qu’elle, mais ça ne m’a pas vraiment dérangé, j’avais plutôt l’habitude. Il se passait toujours la même chose avec Sarah, qui n’était pas beaucoup plus grande qu’Ambre. Nous avons marché en silence, ce qui m’a permis de pensé pleins de trucs, sans importance pour la plupart.

Il faisait assez frais dans la forêt, c’était beaucoup plus agréable que sur la plage. Avec les derniers évènements, j’avais presque oublié à quel point il faisait chaud, surtout que j’avais entièrement séché, et même mon sac était pratiquement sec. Au bout d’un moment, pas très longtemps après qu’on soit partis en fait mais le temps passe souvent plus lentement lorsqu’on ne parle pas, Ambre s’est arrêtée. Elle pensait qu’on était partis trop loin et elle a proposé de s’envoler pour voir où étaient les autres. S’envoler… Je n’avais pas l’habitude qu’on me propose une chose pareille (ce qui est sans doute le cas de la plupart des hommes d'ailleurs), en fait, c’était même la première fois ! Elle avait raison, il n’y avait personne autour de nous et peut-être que le prof était retourné sur la page pendant que nous, on s’en éloignait… Ce que je redoutais au départ était en train d’arriver. Lorsque j’ai voulu lui répondre, je me suis rendu compte que j’avais toujours les mains en sang. Il avait arrêté de couler, mais avait séché. Ça m’a rappelé le meurtre de Sarah, lorsque je m’étais réveillé, il y avait son sang sur mon épée, mais aussi sur mes mains. Cette fois, c’était mon sang, mais ça m’a trop rappelé ce jour là. "Ça t’arrive de penser à autre chose qu’au passé ?" m’a reproché V. Il avait raison, secouant la tête pour me débarrasser de mes mauvais souvenirs, j’ai refermé les doigts pour cacher le sang, mais il valait mieux que je l’enlève avant de me replonger dans le passé…

- Oui, c’est une bonne idée. Tu veux de l’eau ?

Tout en parlant, j’avais ouvert mon sac. J’ai sorti la bouteille d’eau et l’ai tendue à Ambre. J’avais oublié que j’avais déjà bu les trois quart en attendant la première épreuve, mais on pouvait bien partager le quart restant. Avec l’autre main, j’ai pris mon tee-shirt, ou plutôt l’espèce de torchon qui était autrefois mon tee-shirt. Le voyage en mer ne lui avait pas fait beaucoup de bien… Mais au moins, je me suis dit que je pourrais m’en servir pour m’essuyer les mains et ainsi effacer le sang. Comme ça, je ne serais plus tenté de repenser à Sarah. Il n’y avait vraiment que moi pour, en pleine compétition, penser à m’essuyer les mains avec un tee-shirt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kôtaro Himemono
PNJ
avatar


Masculin

Race : inconnue

Métier : Vice-directeur

Nombre de Messages : 6

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Lun 10 Sep - 9:06

Bon, ça y était. Tous étaient désormais plus ou moins dans la forêt... Des pions, bien placé sur l'échiquier. Des pions, que le joueur expert pouvait sacrifier, manipuler à sa guise. Et il était un joueur expert, prévoyant. Les élèves ne savaient même pas qu'ils auraient un examen pratique que tout son plan était en place.
La partie pouvait commencer, maintenant.
Le pentacle était tracé, la porte était prête à être ouverte. Il ne lui restait qu'à effectuer la cérémonie qui ouvrirait, au degré voulu, la porte. Cérémonie enfantine pour quelqu'un comme lui, mais qui lui avait demandé tellement d'effort... Peu de gens la connaissait. Il y avait consacré une bonne partie de sa vie, d'ailleurs. Par acquis de conscience, le vide-directeur imagina, encore une fois, toutes les éventualités possibles, une fois qu'il aurait lâché les démons sur ces élèves.
Les élèves sentiraient, bien sûr, la modification dans l’environnement. Les animaux s'enfuiraient, les plantes se modifierait peu à peu pour devenir mobiles et bouger comme des animaux,... Mais peu d'entre eux comprendraient la menace réelle. Sérieusement, combien de participants ici connaissaient l'existence de l'Abîme ? Et parmi eux, la présence d'une porte ici ? A peine une poignée. Et ils se feraient avoir, comme les autres.
Certes, les démons des pactisants sauraient immédiatement où se trouvait la porte, et son degré d'ouverture. Mais peu d'entre eux étaient suffisamment proches de leurs pactisants pour vouloir les sauver, d'autant plus que si un démon entraînait son pactisant dans l'abîme, il devenait libre. Même si ce n'était qu'une rumeur non avérée, beaucoup d'entre eux devaient la connaître, et l'occasion était très belle, le jeu en valait la chandelle.. D'ailleurs, il devrait faire gaffe aux pactisants. L'ouverture de la porte renforcerait le pouvoir du démon dans le corps du pactisé (la force de sa voix, de sa capacité à 's'imposer' à l'humain), et son but n'était pas de faire sombrer les élèves dans l'abîme pour libérer leurs démons.
Bon, pour les pactisants, ça allait. Il avait prit ses précautions il était méticuleux. Ensuite, quels élèves seraient altérés par l'Abîme et demanderaient des mesures spécifiques... Ah, oui. Les métamorphoses, qui verrait pour les plus faibles pour ceux qui ne se contrôlaient pas parfaitement, leur corps se transformer partiellement, à cause des ondes de l'Abîme. Ca allait les rendre plus vulnérables, plus gênés, plus faibles... Pauvres petits. Il ricana un peu, mais se reprit aussitôt. Dignité, dignité, l'instant était solennel.
Ensuite, bon... Les êtres très sensibles sentiraient les ondes, oui. Les vampires, les enfants de la lune, ceux au "6ème sens"... Mais bon, ils ne savaient pas comment les interpréter, si les ondes venaient de l'Abîme ou allaient vers elle, peut-être même ne comprendraient-ils rien ! Aucun d'entre eux n'avait jamais été confronté à ça : à une horde de démons, sortant de l'Abîme pour manger un élève, afin de se libérer du joug de l'Abîme.
Non, personne ici (ou presque) n'y avait fait face, et c'était pour ça qu'ils étaient des cibles idéales... pour ça qu'il allait ouvrir la porte sur eux.

Redevenu sérieux, il se livra à la cérémonie secrète, inconnue de beaucoup de gens, et sur laquelle il avait tant cherché tant fouillée pour laquelle il avait tué même. Ses buts ses projets, l'entreprise de sa vie commençait aujourd'hui. Il sourit, dans la lueur blafarde de la forêt et du pentacle. Puis, quand un flash aveugla momentanément toute l'île, signe que la porte était ouverte, il n'était plus là.
C'était partit.




[Les P.N.J.s entrent maintenant en jeu.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre D. Flowright

avatar


Féminin

Race : Métamorphe

Pouvoir(s) : - Peut créer des bourrasques, des rafales de vent.

- Peut faire apparaître deux ailes blanches dans son dos.

Métier : Etudiante

Chambre : Chambre n°100

Nombre de Messages : 2812

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mar 1 Jan - 8:50

Zack venait de me proposer de l'eau. J'étais soulagée, un poids venait de s'enlever de mes épaules, je me sentais bien. Même si tout était étrange depuis que j'étais ici, je n'avais plus l'impression d'être vraiment seule. Ni d'être vraiment perdue. Sans "contrôler" la situation, j'appréhendais ce qui se passait, j'agissais, et c'était un changement appréciable. Après tout, on allait peut-être réussir l'épreuve ! Même si je ne savais pas du tout ce qu'il pouvait faire, j'avais quand même des capacités utiles, et on trouverait sans doute le prof. J'avais envie de sourire débilement, et je crois même que je souriais débilement (pourvu qu'il ne me trouve pas l'air cruche quand même, je suis simplement contente !)



Tout d'un coup, je frissonnai. Un espèce de tremblement quasi-compulsif, impossible à arrêter, comme si mon corps vibrait sans cesse. Enfin, ce n'était pas vraiment tout d'un coup : il y avait eu ce flash. Une lumière blanche aveuglante, douloureuse, et brusque. Aussitôt apparue, aussitôt disparue. Et, en même temps, j'ai perdu le contrôle de mon corps, qui s'est mis à trembler, trembler, trembler sans cesse.
Il a fallu un certain temps pour que ma vision se rétablissent et que les points de lumière s'estompent. La forêt semblait normale, mais je n'y prêtait pas attention, je tremblais. Une peur incontrôlable m'envahissait peu à peu, mais je ne comprenais pas : j'avais peur donc j'étais parcourue de spasmes ? J'étais parcourue de spasmes donc j'avais peur ? Je tentais de respirer calmement et régulièrement, de fixer un point, de cesser de frissonner comme ça. Peine perdue. Alors, je regardais autour de moi, paniquée, haletante, tenant à peine sur mes jambes (mes genoux s'entrechoquaient trop). Je vis Zack, mais ne fit pas attention car quelque chose au bord de mon champ de vision m'arrêta.
Des bouts blancs semblaient venir de derrière moi. Et je les connaissais très bien, je savais ce que c'était... Mais ça n'avait aucun sens.
Mes ailes étaient sorties toutes seules, et elles s'étaient déployées.
Sans même que je le veuille, sans que j'y pense. Que ce passait-il ? Ca ne m'était jamais arrivé, je croyais ça impensable jusqu'à ce jour ! Une pensa me heurta de plein fouet. Zack ne les a jamais vues... Et ce sont les ailes d'un monstre, je le sais. Il savait que j'avais des ailes, on en avait parlé, mais les voir sortir de nulle part, dans un cas aussi étrange, après ce flash de lumière et alors que je tremble comme une possédée... Il y avait beaucoup, beaucoup mieux comme moyen de montrer mes ailes à quelqu'un ici. Je les aime mais... Oh, il va avoir peur. Et je ne les contrôle pas, je ne comprends pas... Il va partir, il va me détester. Pas ça, tout mais pas ça, je ne veux pas qu'on me déteste, ni qu'on me traite de monstre... Pas ça, non...
J'osai le regarder à nouveau, craintivement. Mes tremblements cessaient peu à peu, mais pas cette sensation d'avoir perdu tout contrôle sur la situation.



[Désolée de la taille, mais je suis revenue. Toutes mes excuses pour le retard.]

_________________
Avatar by Haru.
Pour ceux qui veulent me connaître un peu, ou voir mon histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Lewis
PNJ
avatar


Race : inconnue

Nombre de Messages : 2

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Ven 4 Jan - 1:52

J'avais plutôt bien réussi la première épreuve. Étant plutôt bon nageur, la distance ne me fit pas peur, mais afin d'éviter les personnes « mal attentionnées », je fis un plutôt grand détour par l'est, ce qui ne me fit pas arriver dans les premiers. Dès le début de la course, j'ai vu des personnes autour de moi se faire attaquer sauvagement. Ce détour était pour permettre de gagner du temps mais j'étais relativement vexé de ne pas finir dans les premiers. Enfin, ce n'est pas ces espèces de sauvages qui vont me faire perdre ma bonne humeur ! Cette épreuve tant attendu venait juste de commencer et je voulais en profiter à fond !

En arrivant sur la plage, je me suis retrouvé un peu tout seul, personne n'avait fait un aussi long détour. Je dû d'abord faire un petit peu de marche dans le sens inverse afin de rejoindre les autres participants. Au bout d'une petite demi-heure de marche, je trouvai une plage plutôt grande, mais avec moins de monde que je ne l’espérai. Quelques groupes étaient éparpillés sur la plage. Nul trace de professeurs ou de membres du staff gérant l'épreuve. Connaissant pas grand monde, je ne savais pas trop quoi faire, regardant tour à tour les gens, la plage, la forêt. « Espèce de cruche ! Tu comptes rester ici combien de temps ? Tu veux la gagner cette épreuve ? Ces idiots disent qu'il faut aller vers la forêt, l'humain responsable s'est perdu dedans -quel idiot-. » Ah. Ok. La forêt. Mon cœur ne fit qu'un bon et je me précipitai comme un idiot dans les bois. Les événements tournaient de plus en plus comme je l’espérais. Une expédition dans une forêt sauvage et inconnue, une personne à sauver, des personnes à battre. Bon, j'ai, peut-être, trop vu de films d'aventures, mais qui n'a jamais rêvé de se retrouver dans la peau d'un explorateur ? Avançant lentement mais sûrement dans les bois, je remarquai que je n'étais pas seul et que beaucoup d'autres étudiants étaient aussi partis à la recherche du professeur perdu. Je m'éloignai encore un peu, afin de me retrouver plus dans l'ambiance « je suis seul dans une forêt déserte et inhabité ».

Arrivé au cœur de la forêt, je pris cinq minutes pour passer mes affaires en revues. J'étais encore en bermuda de bain, mais il ne faisait pas très maillot de bain, on aurait dit juste que j’étais en short. Je n'avais pas encore remis mes sandales et je commençais à avoir un peu mal aux pieds à marcher comme ça dans la forêt. Je regardai donc dans mon sac à dos étanche -que j'avais acheté exprès, au cas où, mais qui avait été une extraordinaire prémonition- et je sortis mes sandales de marche, un T-shirt propre et mon chapeau, que j'avais eu du mal à faire rentrer dans le sac. C’était en chapeau en cuir souple, que mon grand-père m'avait offert plutôt, avec un lacet pour le retenir sur la tête. Le vrai chapeau d'aventurier. J'étais tout content de pouvoir l'utiliser dans cette situation. Mon sac contenait maintenant deux petites bouteilles d'eau, des barres céréales, deux pommes, une petite trousse de secoure, un cutter, -seul « arme » que j'ai pu trouver, au cas où il faudrait se défendre, même si je ne croyais pas sincèrement pouvoir me défendre avec- et un deuxième T-shirt de rechange. J'avais réfléchi au contenu de mon sac quelques jours avant et j’espérai n'avoir rien oublié d'important.

Fin prêt pour continuer mon expédition, je me suis rappelé un de mes objectifs de cette épreuve, après « réussir l’épreuve » et « découvrir un milieu inconnu ». Au départ, je m'étais dit que ce serait un bon moyen de rencontrer des gens et de me faire des amis, peut être. Et qu'est-ce que j’étais en train de faire ? J'étais parti comme un fou dans cette jungle, en pensant qu'à cette fichu expédition ! Je m'étais un peu trop excité, « comme toujours, abruti ». Vous pouvez me laisser finir mes phrases ? Enfin, il fallait que je trouve un groupe de gens sympas pour pouvoir cesser cette vie d'asociale que je menais depuis mon arrivée sur cet archipel. Je marchai un petit moment et peut-être dix ou quinze minutes après, j'entendis des voix pas loin de moi. Je marchai dans leurs directions et je vis au loin deux personnes discutant joyeusement. Il s'agissait d'un type vachement grand et baraqué, la vingtaine, torse nu et d'une jeune fille plutôt petite, sûrement lycéenne, mais j'en étais pas sûr, en maillot de bain. J'étais le seul à avoir pensé à prendre des rechanges ? Ou plutôt, nous ne devions pas être nombreux à avoir des sacs étanches. Peut-être que j'étais le seul. Enfin, ce duo était plutôt drôle à regarder de loin, leur différence de taille était vraiment impressionnante. Il émanait d'eux une aura un peu spécial. Au moment où je voulais m'approcher pour leur parler, un flash m'éblouit. Je dû fermer les yeux. Puis j’eus mal à la tête. Un mal de tête comme j'en avais jamais eu. « Qu'est-ce que tu as encore ? ». Sa voix était beaucoup plus forte que d'habitude. « Oh, tient, c'est cool. Je me sens, plus libre ! J'ai gagné de la place dans ta tête d'idiot. J'ai eu une promotion ou quoi ? Eh, petit ! Qu'est ce qui se passe ? » Je sentais que sa présence était plus importante. Qu'est ce que c'était ? Le mal de tête faiblissais un peu, je pu le supporter. Je regardai devant moi et je vis que la jeune fille s'était effondrée et tremblait de tout ses membres. Des ailes d'un blanc immaculé apparurent dans son dos. Sur le coup, sa santé me préoccupa plus que le fait que je venais de voir quelque chose d’extraordinaire, d'irréel. Ses tremblements cessèrent un peu, mais il était trop tard, je m'étais déjà avancé assez pour être dans leur champ de vision. Sur le coup, je ne su plus trop quoi faire. Je regardais la fille qui regardait timidement le géant, alors je regardais le géant aussi, en quête d'explications. Complètement perdu, je ne pu sortir qu'une petite phrase bidon :

    - « Euh, ça va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar


Date de naissance : 13/12/1991

Age : 27

Race : Pactisant

Humeur : changeante

Métier : Barman

Nombre de Messages : 87

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Jeu 17 Jan - 2:35

Une fois mes mains débarrassées du sang, j’ai remis le tee-shirt dans mon sac. Ambre ne m’avait toujours pas répondu pour l’eau et elle n’avait pas non plus pris la bouteille que je lui tendais. Soit elle n’en voulait pas, soit elle était trop concentrée sur ce qu’elle allait faire. Dans tous les cas, j’ai ouvert la bouteille et j’ai bu quelques gorgées d’eau. Je mourrais de soif et ça faisait un bien fou ! Mais j’allais bientôt manquer d’eau, j’aurais dû prendre une deuxième bouteille. Je ne savais pas trop à quoi pensais Ambre et pourquoi elle ne s’était pas déjà envolée pour chercher le prof, mais il me tardait de la voir faire ça. C’était une occasion unique de voir quelqu’un voler. Enfin, peut-être pas si unique sur cette île, mais je supposais que ça ne m’arriverait pas souvent. J’ai regardé Ambre, elle souriait. Je ne savais pas pourquoi, mais je me suis dit que c’était peut-être ce qu’elle faisait toujours avant de voler. Je me suis aussi mis à sourire, ça allait enfin commencer !

Mes espoirs ont été brisés lorsqu’une lumière blanche m’a éblouie. Elle était si forte que j’ai été obligé de fermer les yeux et presque au même moment, j’ai eu un atroce mal de tête. J’avais tellement mal que plus rien autour de moi n’avait d’importance. J’allais vomir ou j’allais m’évanouir, ou peut-être que j’allais faire les deux. J’ai lâché la bouteille d’eau, n’ayant même plus la force de la tenir, et son contenu, ou le peu qu’il en restait, s’est répandu sur sol.  Je me suis retenu à un arbre pour ne pas m’écrouler par terre. La douleur était vraiment insoutenable, allait-elle s’arrêter ? C’était cette lumière qui m’avait fait ça ? Juste au moment où il m’avait semblé qu’Ambre allait s’envoler… Cette lumière, était-ce un des effets secondaire de son pouvoir ? Dans ce cas, je n’étais plus aussi sûr de vouloir la voir voler. Où état-elle d’ailleurs ?  Peut-être qu’elle était en train de chercher le prof, là-haut, au-dessus des arbres, mais lever la tête pour le vérifier me semblait plus qu’impossible.
Comme la douleur s'atténuait un tout petit peu et j'ai pu tourner la tête. En fait, Ambre ne s'était pas envolée, elle était toujours là et tremblait de tous ses membres. Je voulais aller l'aider, mais je n'étais pas sûr d'en avoir la force et de toute façon Calcifer m'en a empêcher en hurlant : "C’ÉTAIT TROP BIEN !". Mon mal de tête redoubla finalement. "Pourquoi tu cries ?" lui ai-je demandé. "JE NE CRIE PAS, QU'EST-CE QUE TU RACONTES ENCORE ?". "Arrête ça...". "Pff, obligé de chuchoter pour faire plaisir à cet idiot, j'y crois pas..." Come si je n'avais pas déjà assez mal, il fallait qu'en plus il me hurle dans la tête. La dernière fois qu'une situation pareille était arrivée, c'était le soir du meurtre de Sarah. Ce soir là, je m'étais évanoui, mais il ne fallait pas que ça se reproduise, qui sait ce que V pourrait faire à Ambre ? D’ailleurs, je me suis dit qu’il était temps d’aller l’aider, mais j’avais fermé les yeux pendant que Calcifer me hurlait dessus et je n’avais donc pas vu ce qui lui était arrivé. Lorsque j’ai ouvert les yeux, Ambre avait… des ailes dans le dos ! Des ailes blanches… En même temps, c’était normal qu’elle en ait si elle voulait voler, mais quand même, c’était assez impressionnant. Est-ce que ça faisait mal d’avoir des ailes ? Je ne savais pas, mais ça avait vraiment l’air bien !
Ambre tremblait toujours, un autre effet secondaire de l’apparition de ses ailes ? Je me suis détaché de l’arbre pour aller l’aider, mais là, elle m’a regardé et elle semblait avoir peur... A ce même moment, un garçon est apparu. Il avait l'air d'un lycéen, mais avait des cheveux étrangement bleus... Il nous dévisageais, Ambre et moi, mais c'était lui l'intrus, pas nous ! Je ne savais pas ce qu'il voulait et j'allais le laisser parler le premier, puisqu'il venait de s'incruster. Il a fini par dire :

- « Euh, ça va ? »

Quoi ? Il s'inquiétait pour Ambre parce qu'il la connaissait, ou il était juste gentil et s’arrêtait pour demander à une inconnue comment elle allait ? Ou alors, il voulait la protéger parce qu'il pensait que c'était de ma faute si elle était comme ça ! "ARRÊTES ZACK, C'E... Ah oui, il faut chuchoter.... Je disais que c'est un ami." Un ami à Calicfer ? Ah, dans ce cas, je n'allais surement pas lui faire confiance ! Je l'ai ignoré et me suis adressé à Ambre.

- Tu vas mieux ? Mais... c'est génial tes ailes !

Je le pensais sincèrement, j'aurais bien aimé avoir des ailes pour voler moi aussi. A condition, bien sûr, de ne pas avoir autant mal à la tête à chaque fois. "Il faut que tu continues à marcher." est intervenu V, encore une fois. "Pourquoi ?". "...Le prof est par là, je le sens."Je n'avais aucune confiance en lui, et je n'avais pas envie de lui obéir, mais c'était comme si on me poussait et que je n'avais pas le choix. J'ai commencé à marcher dans la direction qu m'avait indiqué Calcifer. Il fallait quand même que je prévienne Ambre, pour lui dire que je savais vers où était le prof et que ce n'était plus la peine qu'elle vole pour le chercher, mais V me disait de l'oublier. Mais je n'avais pas envie d'oublier Ambre, ni de continuer cette épreuve sans elle, alors je me suis forcé à m’arrêter et à revenir vers Ambre.

- Il faut aller par là, ai-je réussi à articuler malgré toutes les protestations de V.


En parlant, j'ai aussi remarqué que le lycéen aux cheveux bleus était toujours là, pourquoi ne partait-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre D. Flowright

avatar


Féminin

Race : Métamorphe

Pouvoir(s) : - Peut créer des bourrasques, des rafales de vent.

- Peut faire apparaître deux ailes blanches dans son dos.

Métier : Etudiante

Chambre : Chambre n°100

Nombre de Messages : 2812

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Lun 21 Jan - 4:33

Quand je pu regarder autour de moi, et non pas papillonner des cils prise de convulsion, la première chose que je vis fut l'air souffrant de Zack, comme prit d'un gigantesque mal de crâne. Il eut l'air de se ressaisir et de tolérer la douleur à peu près au même moment que moi. Enfin, mon problème ce n'était pas la douleur, c'était surtout ce frisson continuel, comme si quelque chose de plus puissant que moi s'exprimait à travers moi, comme si j'étais soumise à une force que je ne contrôlais pas. Je trouvais un peu de réconfort à sentir dans mon dos mes ailes, et à les voir (sur les côtés, elles dépassaient de derrière mon dos). J'adressai à Zack un regard soucieux, inquiet même, autant pour lui et par compassion à ses sourcils froncés de douleur que pour voir s'inscrire (ou non) dans ses yeux la peur de mes ailes. Il s’avança vers moi, comme pour m'aider à rester debout, à cesser de trembler, et l'idée qu'il n'avait pas peur, honte, ou quoique ce soit me fit extrêmement plaisir. Je lui adressais un petit sourire tremblant et soulagé, et...
Et je remarquais un garçon étrange, aux cheveux bleus, de mon âge environ, avec un sac à dos et des vêtements secs (bien vu, en voilà un qui s'était bien tiré de la première épreuve, ou qui au moins avait un équipement adapté) qui semblait sorti de nulle part et nous regardait. Ma première pensée fut par rapport à mes ailes, j'eus peur d'une critique, d'une moquerie, et elles se replièrent instinctivement à demi, comme pour me protéger. Je remarquai aussitôt que sa venue coïncidait parfaitement avec le flash...

- Euh, ça va ?
fit-il, hésitant.

Je ne savais pas quoi penser : il avait l'air plutôt sincère et préoccupé, mais en même temps, il avait l'air un peu ailleurs, comme si son esprit n'était pas tout à fait là. Et puis, sa présence ici m'intriguait toujours... Zack semblait, lui aussi, un peu perturbé (toujours ce mal de crâne ? Etait-ce, pour lui aussi, un effet du flash ? Cela avait-il un rapport avec ses pouvoirs ?).

- Tu vas mieux ? Mais... c'est génial tes ailes !


L'intervention de Zack me sidéra, littéralement. Je n'aurai jamais cru que... Que quelqu'un en dehors de D. puisse apprécier mes ailes, sans trouver que je suis un monstre. Son quasi-ravissement visible me ravit, et je ne pu m'empêcher de lui adresser un énorme sourire de remerciements. Il semblait vraiment sincère, en plus ! Je voulus le remercier, dire quelque chose, parler à ce garçon étrange surgit de nulle part, mais Zack commença à s'éloigner. On aurait dit qu'il marchait contre son gré, ou du moins sans réfléchir, mais peu importait : il s'éloignait. Comme nous étions sur un chemin, l'espace libre autour de moi était suffisant pour que je déploie mes ailes, mais je voulais plutôt les faire disparaître... J'essayais en vain. C'était très inquiétant, normalement je pouvais les contrôler à ma guise ; si je perdais le contrôle je... Je n'osai même pas l'imaginer.

- Il faut aller par là
, m'indiqua Zack en continuant à marcher vers un endroit plus enfoncé dans la forêt.

Comment le savait-il ? Les choses prenaient vraiment une tournure étrange, qui n'était pas pour me plaire...

- Attends moi ! Je ne sais absolument pas ce qui te prends, et peut-être que tu vas au mauvais endroit, mais autant que je vienne pour te sauver la vie en cas de besoin.

J'essayai de rire, pour cacher ma peur. Je ne pouvais pas rentrer mes ailes, ça faisait déjà de moi un boulet considérable... Mais bon, on était une équipe, alors je le suivrait. Et puis, même si son comportement me paraissait plus qu'injustifié, je ne connaissait pas son pouvoir, et peut-être qu'il savait ce qu'il faisait. Ou alors, il voulait éviter le garçon aux cheveux bleus, qui sait. De toute façon, je ne comptais pas finir l'épreuve sans lui, alors je me dirigeais pour le suivre. Je jetais un regard hésitant au garçon aux cheveux bleus, ne sachant pas quoi faire. Il avait été compatissant, et nous ne pouvions pas l'ignorer comme ça, mais si Zack cherchait à l'éviter, je ne voulais pas l'imposer sans savoir, et puis je l'assimilais contre mon gré au flash. Finalement, je lui adressais un petit sourire et un signe de tête, qu'il pouvait prendre comme il voulait.

_________________
Avatar by Haru.
Pour ceux qui veulent me connaître un peu, ou voir mon histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Lewis
PNJ
avatar


Race : inconnue

Nombre de Messages : 2

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Dim 23 Juin - 3:49

Après avoir posé ma question à la jeune lycéenne qui semblait mal en point, mon mal de tête continua. Bizarrement, son état semblait s'améliorer et je commençais à vraiment m’inquiéter  pour mon cas. C'est quand même super bizarre de se prendre un mal de tronche comme ça, sans raison ? Et puis, il y a avait ça aussi. Il parlait super fort et c'était inhabituel. C'était la première que ça arrivait. Etait-je en train de commencer à perdre le contrôle ? Cette idée me glaça, je commençais à me faire des films et m’imaginer les plus pire scénarios. Et puis d'un coup je me rappelai la situation actuelle. La fille avec ses ailes et le géant. Je m'étais complètement perdu dans mes pensées. Ça aussi c'était bizarre. Toute cette situation était trop bizarre. J'abandonnais  à chercher des explications rationnelles aux événements qui venait de se passer et j'essayais de me focaliser sur le moment présent. La fille, est-ce qu'elle allait bien ? Au moment où je l'ai regardé, je compris qu'elle venait de se rendre compte de ma présence. Elle me regardait avec une tête à ce dire « mais d'où il vient, celui-là ? ». Sur le coup, je me suis senti vraiment gêné. C'est vrai, qu'est-ce que je fous là, au fait ? On pouvait très bien voir qu'à ce moment-là, ces deux-là n'avait pas vraiment besoin qu'un inconnu arrive de nulle part et se tape l’incruste. Mais c'est moi qui avais besoin d'eux. Avec le mal de crâne que je me tapais, je n'arriverai certainement pas à finir cette épreuve dans de bonnes conditions et je pensais que j'allais galéré à trouver d'autres personnes pour m'aider. Surtout avec la tronche que je devais me taper à présent. Fichu mal de tête ! Décidément, je ne pouvais finir cette épreuve tout seul, il fallait que je reste avec eux.

La lycéenne ailé regardait bizarrement le géant. C'est vrai qu'il faisait une drôle de tête, ça se voyait  qu'il était en train de souffrir. Il n'avait pas de blessures apparentes mais peut-être qu'il était tombé pendant le flash ? Ou peut-être qu'il était en train de subir la même chose que moi ? Serait-il...   « Tu vas mieux ? Mais... c'est génial tes ailes ! »

Ah. J'avais oublié. La lycéenne avait des AILES. Sur le coup, je n'avais pas trop fait gaffe, mais la réalité de la scène qui se jouait devant moi m'apparut soudain. Je ne savais pas si c'était génial d'avoir des ailes, mais ça semblait surtout encombrant et puis elle avait l'air vachement gênée. Peut-être qu'elle n'avait pas l'habitude de les montrer en public. Je crois que je suis en train de devenir idiot, elle ne devait sûrement pas ses balader dans la rue avec. Je ne sais pas, mais bizarrement ça me semblait « normal ». Ah, mais personne ne m'a répondu au fait. Ils m'ont foutu un vent ? Hééééé ! Peut-être qu'il ne m'ont pas entendu. Ouais, il ne m'ont pas entendu. Mais la fille m'a regardé bizarre... Tout d'un coup, le géant se releva -il s’était accroupie pour parler à la lycéenne- et fit volte-face, comme ça, tout d'un coup. Il commençât à avancer dans une direction, en laissant en plan la jeune fille et moi en option. Mais qu'est-ce qu'il faisait ? Puis d'un coup, il refit volte-face dans l'autre direction et revient vers la fille. Troooop bizarre ce type.

    - « Il faut aller par là. »

Le type repartit dans la direction qu'il avait pris plutôt. Méga trop bizarre. Et puis comment il savait où aller ? C'est un médium où quoi ?

    - « Attends moi ! Je ne sais absolument pas ce qui te prends, et peut-être que tu vas au mauvais endroit, mais autant que je vienne pour te sauver la vie en cas de besoin. »

Ahah, elle a le sens de l'humour, la lycéenne. Vu la taille qu'avait ce mec, il devait avoir besoin de personne pour se défendre ! Elle essayait de paraître « normal » mais ça se voyait qu'elle ne comprenait pas très bien ce que faisait le géant. Elle partit le rejoindre en m’adressant un sourire et un signe de tête. Ça veut dire que je peux rester avec eux ? Ça ne pouvait être que ça ! De toute façon, je contais rester avec eux, du moins le temps que j'aille mieux. Après, je les laisserais tranquille et ils n'entendraient plus jamais parler de moi. Tient, en parlant de parasite, il n'est plus très bavard, lui, en ce moment... Aurait-il eu pitié de moi ? Et maintenant que je me rendais compte, je commençais à supporter le mal de tête. Arg !? Ah non, ça vient par à coup. Merde.

Je commençais à suivre la lycéenne quand soudain...

[C'est à la narratrice de répondre :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narratrice
Fondatrice & PNJ
avatar


Féminin

Nombre de Messages : 193

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mer 7 Aoû - 6:04

Vous allez désormais combattre une créature issue de l'Abîme. Nous n'utilisons pas le système de combat habituel ici, vous devrez décrire vos actions et l'utilisation de vos pouvoirs, tout en veillant à rester cohérents et réalistes.
Le PNJ décrira les principales actions de votre adversaire, même si (comme dans tout RP) vous pouvez le faire agir. C'est, ici, Eliott qui est en charge d'orienter les actions de la créature, même si vos actions et vos RPs vont influencer cela. Une fois le combat suffisament avancé, ou une certaine évolution atteinte, votre RP sera clos et la deuxième partie sera finie.

Votre groupe va affronter une plante mutante, un arbre rendu vivant, et animé d'intentions hostiles à votre égard. Ses branches sont capables de bouger, et ses feuilles sont tranchantes. Imposant, haut, il ne vous rappelle plus aucune espèce connue. Les marques sur son tronc peuvent vous sembler bouger, comme pour indiquer une colère, une rage ? Vous n'en savez rien, et peut-être que vos yeux vous trompent sur ce point là. Même s'il est rivé au sol par ses racines, tout chez lui semble pouvoir se mouvoir.
Vous vous êtes justement rendus compte du danger qu'il représente quand quelques racines, dépassant auparavant à peine du sol, ont semblé s’élever un peu. Les branches bougeaient trop vite pour que ce soit le vent, et les feuilles qui semblent s’emmêler dans vos vêtements ou vous écorcher réussissent, si l'on peut dire, suffisamment bien pour que vous remarquiez le danger.

Bon courage ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar


Date de naissance : 13/12/1991

Age : 27

Race : Pactisant

Humeur : changeante

Métier : Barman

Nombre de Messages : 87

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Mer 18 Sep - 5:02

Une fois mon message à Ambre passé, je suis reparti dans la direction indiquée par V, toujours poussé par cette étrange force. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, mais je n'avais pas la force de résister. Mon mal de tête était devenu supportable mais c'était comme si chaque pas se répercutait dans mon crâne et je redoutais de poser les pieds. Je n'avais cependant pas le choix et je continuais d'avancer. J'avais peur de distancer Ambre, je marchais plus vite qu'elle et je ne pouvais pas m’arrêter pour l'attendre. J'ai jeté un coup d’œil derrière moi pour voir si elle arrivait à me suivre, mais c'est plutôt le lycéen aux cheveux bleus qui a attiré mon regard. Que faisait-il encore là ? Pourquoi nous suivait-il et avait-il de mauvaises intentions ? "Regarde devant toi, je ne vois pas où tu marches !" m'a ordonné V. J'ai reporté mon attention devant moi, il n'avait pas tord pour une fois, je risquais de tomber si je regardais ailleurs. Calcifer émit un petit rire de satisfaction mais je n'y ai pas fait attention. J'étais surtout préoccupé par où me menaient mes pas. Je n'avais aucune idée de où j'allais, je ne faisais absolument pas confiance à V et je ne voulais pas entrainer Ambre dans un endroit dangereux.

Soudain, sans comprendre ce qu'il m'arrivait, j'ai vu le sol se rapprocher à toute vitesse. J'ai juste eu le temps de mettre un bras devant mon visage avant d'entrer en contact avec lui. "Aie..." J'étais affalé par terre, sans même savoir pourquoi, quelle honte ! Je me suis redressé pour me retrouver à genoux, histoire d'avoir l'air un tout petit peu moins ridicule. J'ai ainsi pu comprendre comment je m'étais retrouvé à terre : mon pied s'était prit dans une racine et j'avais trébuché en essayant d'avancer. Je regardais pourtant devant moi, mais je n’avais pas vu cette racine… "Elle n’était pas là avant, j’en suis sûr !". V devait surement se tromper, les racines des arbres ne poussaient pas en une seconde ! Je me suis relevé pour constater les dégâts qu’avait causés cette chute et puis bien sûr, parce que je n’allais pas rester là toute la journée, j’avais une épreuve à terminer. Mes genoux étaient éraflés mais j’allais m’en remettre !
J’ai jeté un regard au propriétaire de la racine, un arbre qui ne me disait absolument rien. En même temps je ne m’y connaissais pas du tout en arbre, mais celui là avait l’air particulier, sans que je puisse expliquer pourquoi. Il dégageait quelque chose qui m’intriguait et qui mettait Calcifer mal à l’aise. Il n’arrêtait pas répéter : "Cet arbre a quelque chose de louche, crois moi.". Il avait peut-être raison, mais moi ce qui m’intéressait le plus, c’était que depuis que j’étais tombé, la force qui me poussait à marcher avait disparue. L’arbre avait-il un rapport avec ça ? J’ai levé les yeux vers le faîte de l’arbre pour essayer de trouver une réponse, mais tout ce que j’ai pu en tirer, c’était que le vent arrachait des feuilles par dizaine à chacune des branches. Rien de très intéressant.

Je me suis tourné vers Ambre (et le lycéen qui était toujours là…), qui devait me trouver ridicule et plutôt bizarre depuis ce flash.

- Je suis désolé pour tout à l’heure, je sais pas ce qu’il s’est passé. En fait, je ne sais pas non plus par où il faut aller… Aie !

J’ai senti la douleur avant de voir le sang couler. Une coupure s’étendait sur mon bras gauche, juste en dessous de l’épaule. Que s’était-il encore passé et que m’arrivait-il ? Je tombais à cause d’une racine invisible et je me coupais sans raison… Mais j’ai finalement découvert la raison après seulement quelques secondes, quand une feuille de l’arbre mystérieux a volé vers moi et m’a coupé, quelques centimètres sous l’autre coupure. Les feuilles d’un arbre pouvaient-elles être tranchantes au point de couper la chair ?
En observant l’arbre encore une fois, je me suis rendu compte que les branches bougeaient plus vite qu’avant et en y faisant attention, je me suis aussi aperçu d’un détail important : Il n’y avait pas de vent et aucun autre arbre ne bougeait.

- Il se passe quelque chose avec cet arbre, ai-je averti Ambre et le garçon aux cheveux bleus.

Et presque a l’instant où j’ai prononcé ces mots, une armée de feuilles s’est détachée de l’arbre pour se précipiter sur… Ambre ! J’ai réagi presque instantanément, je me suis jetée sur elle pour la faire sortir de la trajectoire des feuilles et nous sommes tombés tandis qu’une colonne verte est passée à toute vitesse au dessus de nos tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre D. Flowright

avatar


Féminin

Race : Métamorphe

Pouvoir(s) : - Peut créer des bourrasques, des rafales de vent.

- Peut faire apparaître deux ailes blanches dans son dos.

Métier : Etudiante

Chambre : Chambre n°100

Nombre de Messages : 2812

MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   Ven 7 Fév - 0:09

Eliott m'emboîta le pas, et nous fîmes quelques pas derrière Zack. Je me demandais ce que nous faisions, où nous allions, et comment me comporter vis-à-vis du deuxième garçon : parler ? Dire quoi ? Tout cela était vraiment bizarre et maladroit, autant parce que Zack agissait étrangement que parce que le garçon ne s'exprimait pas beaucoup, d'ailleurs. J'étais un peu gênée par mes ailes, et je regardais les branches autour de nous en espérant ne pas m'en prendre une (c'est très pénible, de nettoyer mes ailes de toutes les petits débris qui peuvent s'y prendre).
Zack trébucha alors (supposais-je), ce qui m'arracha un petit sourire : je l'imaginais mal maladroit, et il venait de tomber d'une façon assez spectaculaire. Sans trop réfléchir et un peu inquiète (et s'il s'était fait mal ? et s'il y avait quelque chose de particulier sur le sol ?), je me précipitais vers lui. Zack avait l'air un peu surpris, et il regarda l'arbre, sa cime (Il perd un nombre de feuilles assez épatant, notais-je au passage), avant de se relever, l'air assez indemne et un peu gêné. Il avait l'air assez préoccupé, ou songeur, peut-être, en regardant l'arbre. Je m'arrêtai en face de lui pour le scruter : à part des genoux égratignés et quelques brindilles ici et là, il avait l'air en parfait état. Ouf ! S'il lui arrive quelque chose, je me retrouverais vraiment perdue, et assez inutile...

- Je suis désolé pour tout à l’heure, je sais pas ce qu’il s’est passé. En fait, je ne sais pas non plus par où il faut aller…
, dit-il, d'un air penaud.

Euh. C'était à peu près tout ce que je pouvais penser, la situation était vraiment très bizarre. Pourquoi avait-il fait ça, alors ? Il était possédé, un truc comme ça ? Non, il avait l'air normal, assez naturel... Même si je ne le connaissais pas assez pour savoir. Ca avait un rapport avec le flash, ou bien peut-être avec ses pouvoirs, ou facultés ? Peut-être pouvait-il sentir quelque chose de particulier, ou avoir des prémonitions ? Et il venait de perdre sa perception et donc était déstabilisé ? ... Pourquoi pas, c'était une explication plausible, enfin, en tout cas, elle me satisfaisait un peu.
J'en étais là de ma réflexion quand je vis qu'il saignait, et qu'une longue coupure partait de sous son épaule. Je l'ai pourtant observé, il y a un instant, et il n'avait rien ! Mais qu'est-ce qui se passe ? Ca a un rapport avec lui, ou quelqu'un nous attaque, ou ? Quoi ? J'étais en train de paniquer progressivement, et je remarquais alors une deuxième coupure sous la première. Qu'est-ce qui se passait ? Et Eliott, que faisait-il, peut-être qu'il comprenait mieux que moi ?

- Il se passe quelque chose avec cet arbre, dit alors Zack d'un ton alarmé, remettant mes idées en place.

Ok, voilà l'explication. L'arbre. L'arbre est bizarre et nous attaque. Et étrangement, de savoir pourquoi et comment, je me sentais beaucoup moins paniquée. Ca ne justifiait pas l'étrange attitude de Zack, mais ça replaçait des priorités dans mon esprit, en tout cas. Et, en effet, des feuilles volaient partout autour de nous (comment avais-je pu ne pas m'en rendre compte ?), et c'était probablement elles qui étaient si tranchantes. D'autant plus que, à Tsukiyo, on croise tant de trucs étranges que cela n'était pas SI bizarre... Je suppose.
J'ai euà peine eu le temps de comprendre et d'être rassurée par cette explication logique qu'un énorme groupe de feuilles se détacha de l'arbre, pour foncer dans ma direction. J'ai voulu ramasser mes ailes devant moi pour faire barrage, mais une énorme masse me pris et me plaqua sur le sol, pendant que les feuilles se fichaient dans le sol. Zack !

- Merci, kof! kof!
dis-je, en bougeant rapidement, à nouveau très paniquée.

La chute m'avait coupé le souffle, mais ç'était rien comparé à ce que j'aurai risqué sans son aide : me faire lacérer par un groupe de feuilles effilées comme des lames, très peu pour moi ! Mais bon, on l'avait échappé belle. Enfin, façon de parler : je voyais les racines de l'arbre bouger, comme si elles rampaient lentement vers nous, et cette sorte d'"attaque" ne semblait pas prêt de s'arrêter...

- Bon, on fait quoi ?
demandais, en reculant lentement pour mettre de la distance entre les racines qui semblaient gigoter et moi.

Ma nature de métamorphe oiseau ne m'avançait pas beaucoup, en tout cas pour ces racines qui semblaient ramper dans, et sous la terre, mais je pouvais peut-être faire quelque chose pour les feuilles... Mais quoi ? Une bourrasque pour aller contre elles et les freiner ? Youpi, on allait aller loin comme ça...

- Je peux peut-être ralentir les feuilles, mais pour le reste, je ne sais pa- AAAH !

Une racine venait de surgir autour de ma cheville, puis de l'autre, en s'enroulant autour et m'immobilisant les jambes. Elle s'enroulait progressivement autour de mes mollets, cuisses,.... Complétement incapable de m'en dégager, je luttais vainement contre elles à main nues, en essayant de la dérouler comme je pouvais, de la ralentir. C'était très inefficace, et la panique n'arrangeait rien : j'étais incapable de penser à quoi que ce soit. Je regardais les autres, et eu le temps de voir rapidement le sol bouger à leurs pieds :

- Attention à vous !



[Désolée du temps de réponse et du post nul... ><]

_________________
Avatar by Haru.
Pour ceux qui veulent me connaître un peu, ou voir mon histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuxième partie ~ Équipe 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deuxième partie ~ Équipe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Tsukiyo :: ~ Examen sur l'île ~ :: ~ Examen sur l'île ~-